mercredi 16 septembre 2009

Les pères du Hard Rock : Black Sabbath

Je continue mon tour d'horizon des groupes fondateurs du hard-rock.
Après Deep Purple, Black Sabbath ! un groupe que je connaissais de nom quand j'étais jeune mais que j'ai découvert bien plus tard.
Groupe britannique créé en 1968, Black Sabbath est considéré comme l'un des groupes fondateurs du heavy metal.

A l'origine, un heavy blues band formé par Tony Iommi et Bill Ward, du groupe Mythology et Geezer Butler et Ozzy Osbourne, du groupe Rare Breed : « Polka Tulk Blues Company » devient « Polka Tulk » puis Earth. Le guitariste Tony Iommi part peu de temps après tenter sa chance avec Jethro Tull puis revient en 1969. Le période "pré-Sabbath" est marquée par des sets mêlant blues, jazz et rock, ainsi que des reprises de Jimi Hendrix et de Cream.
Après que Geezer se soit plongé dans la lecture d'oeuvres sur la magie noire, Earth prend une direction musicale plus sombre et le groupe écrit une chanson intitulée Black Sabbath (titre tiré d'un film de 1963 avec Boris Karloff) puis plusieurs chansons sombres et sinistres en réponse aux films d'horreur et en rébellion contre la musique "heureuse" des années soixante. Début 1969, le groupe, confondu avec une autre formation appelée Earth adopte le nom de Black Sabbath.

S'appuyant sur la nouveauté de leur son « lourd » et les pitreries d'Ozzy Osbourne, le groupe rencontre le succès dès son premier album, Black Sabbath, sorti en 1970. L'album Paranoid sort la même année, augmentant encore leur popularité. Black Sabbath sort un nouvel album en 1971, Master of Reality, comportant une quantité significative de matériel acoustique. Suit l'album Black Sabbath, Vol. 4 en 1972.

Inventeur du riff lourd et lugubre en phase avec son style considéré comme « satanique », le groupe doit beaucoup au jeu de guitare développé par Tony Iommi, dont trois doigts avaient été entamés lors d'un accident dans une aciérie. Au départ, il s'est fabriqué des prothèses à partir du plastique fondu d'une bouteille de détergent. Ses doigts blessés étant plus sensibles, Iommi réduisit la tension des cordes de sa guitare Gibson Guitar Corporation de l'accord en mi standard à un do dièse (à partir de Master of Reality), ce qui permit d'atténuer la douleur à l'extrémité de ses doigts lorsqu'il jouait. Geezer Butler abaissa alors la tonalité de sa basse pour la faire correspondre à celle de Iommi. Ceci a donné à la musique une tonalité plus lourde, collant ainsi mieux aux paroles du groupe.

En 1973, Black Sabbath est le groupe de heavy metal le plus connu au monde et ses concerts sont une attraction majeure.

On prétend aussi qu'à cette période, Osbourne et Ward auraient pris du LSD quotidiennement pendant deux ans. En 1978, Ozzy Osbourne était tellement ravagé par les drogues qu'il se plaignait d'être « très malheureux, et ivre et défoncé tous les jours ». Plusieurs chansons du groupe parlent de drogue, explicitement comme implicitement.

Le groupe souffre alors de sérieux problèmes de gestion. Malgré le changement de maison de disques, Sabotage sort en 1975, avec un succès qui ne se dément pas.
Technical ecstasy (1976) s'avère être un échec commercial. Après 1977, Ozzy Osbourne n'assiste plus aux répétitions du groupe. En raison des conflits internes et d'un manque évident d'engagement dû aux drogues, il quitte le groupe en 1979. Black Sabbath (nouvelle formation) renoue nénamoins avec le succès avec Heaven and Hell en 1980. C'est au cours de la tournée qui suivit que Dio popularisa la « Mano Cornuta » (geste de la main consistant à replier le majeur, l'annulaire et le pouce, ne laissant que l'index et l'auriculaire dressés), qui par la suite devait devenir un symbole du Heavy metal en général.

Le groupe des débuts se reforme en 1997. Suit la sortie de Reunion, un double album live de leurs concerts de fin 1997, et 2 nouveaux morceaux. Le groupe a sorti depuis diverses compilations. Ce dernier line-up est resté inchangé depuis, partant occasionnellement en tournée.

Formation originelle (et actuelle) :
Tony Iommi : guitare
Ozzy Osbourne : chant
Geezer Butler : basse
Bill Ward : batterie.
(Le groupe a connu un total de 21 membres dont Tony Iommi est le seul à être présent depuis l'origine sans interruption.)

2 commentaires:

  1. Retrouvez toute l'histoire et l'actualité de Black Sabbath dans "Les Chroniques du sabbat Noir", le site francophone de référence dédié à ce groupe de légende...

    > http://www.black-sabbath.fr

    RépondreSupprimer