mercredi 30 septembre 2009

La pin-up de la semaine n°5 : Claudia Jennings

Claudia Jennings (née Mary Eileen Chesterton en 1949 à Saint Paul, Minnesota. Décédée le 3 Octobre 1979 à Malibu, Californie) Mens. 89B-58-91; 1,68m, 52,2kg

Actrice et mannequin américain, elle est Playmate du Mois pour le magazine Playboy de novembre 1969 et Playmate de l'Année 1970.

Après l'obtention de son diplôme universitaire à Evanston, Illinois, en 1968, elle rejoint la Hull House theater company à Chicago et trouve un job de réceptionniste dans le bureau du magazine Playboy.
En tant que Playmate de l'année, elle reçoit une Mercury Capri rose Playboy


Après son apparition dans le magazine, elle devient une actrice populaire des films de "drive-in" des années 70 (on lui colle le surnom de "Queen of the B's" -Reine des films de série B) parmi lesquels :
- Unholy Rollers (1972) [vidéo] ;
- The Single Girls (1974) ;
- Truck Stop Women (1974) ;
- 'Gator Bait (1974) [vidéo] ;
- The Great Texas Dynamite Chase (1976) [vidéo] ;
- The Man Who Fell To Earth (1976) avec David Bowie
- Deathsport (1978) avec David Carradine [vidéo], et
- Fast Company (1979), de David Cronenberg [vidéo]
et obtient quelques rôles à la télévision. En 1979, elle avait effectué des tests pour remplacer Kate Jackson dans Drôles de Dames, mais elle est écartée par les producteurs à cause de son passé dans Playboy. Claudia Jennings meurt à 29 ans d'un accident de voiture.

mardi 29 septembre 2009

Une coupe de cheveux toujours impeccable

Bylcreem vous donne des conseils pour parler à votre coiffeur.
Avant tout, observez dans un miroir la forme de votre visage, ses imperfections et ses atouts, la texture de vos cheveux... Puis décidez de la coupe de cheveux que vous voulez.
Cherchez des idées et des exemples dans les magazines, et une fois chez le coiffeur, expliquez-lui dès le début et montrez-lui la photo de la coupe choisie.
Entre vos visites chez le coiffeur, lavez-vous les cheveux avec un shampoing au pH proche de celui de votre cuir chevelu. Séchez-les avec une serviette. Utilisez une brosse pour les cheveux fins ou s'éclaircissant, pour obtenir du volume, et un peigne pour les cheveux épais ce qui les rendra moins volumineux.
Finalement, le principe et les produits n'ont pas évolué en 30 ans...


vendredi 25 septembre 2009

Mode contemporaine : mon "Wall of Shame"

Je ne suis pas réac mais il y a quand même pas mal de trucs que je trouve assez moches dans la mode contemporaine.
(Ne vous inquiétez pas, je ferai aussi un "worst of" des 70s un de ces quatre!)

Voilà une petite liste de ce que je déteste parmi les looks que je croise dans la rue en ce moment :

- Les Converse All-Star avec leur horrible gros bout en plastique blanc, bbbrrrrr !





- Les pantalons slims qui écrasent les fesses, grossissent les filles qui ont des formes et maigrissent celles qui sont déjà maigres !




   Je ne parle même pas des slims sur les hommes...



- Les blousons en faux cuir, rien de plus moche et de plus repérable. Alors qu'il y a des tonnes de beaux vrais cuirs dans les friperies qui attendent un nouveau propriétaire (sans parler du prix, de la qualité te de la durée de vie d'un vrai cuir par rapport à un synthétique).



- Les gilets longs, effet serpillère garanti, je trouve... 





- Le sarouel, à réserver à vos voyages dans les pays chauds, et encore, même là, ça reste moche.




- Le sac Pliage de Longchamps.
1. Il n'est pas pratique avec sa manière de le porter au coude, qui me fait bien rire, moi qui de mon temps me faisait engueuler parce que je portais mon sac à dos sur une seule épaule, risquant ainsi la scoliose à chaque pas...
2. Tout le monde en a un, de la mémée à la fashionista en passant par l'ado et la bourgeoise.
3. La matière de la toile et le bout de cuir font "cheap", je trouve. D'ailleurs, quand j'étais petit, toutes les mamans en avaient des faux, offerts par Yves Rocher et moi je pensais jusqu'il y a peu que tous ces sacs que je croisais étaient des sacs Yves Rocher !

- Les leggings (no comment)





- Le retour de la chemise de bucheron. C'était classe sur Kurt Cobain ou ses fans grunge, c'est ridicule en 2009 (à la limite à petits carreaux, en tissu fin et pas trop large, ça peut passer).


- et bien sûr Les Crocs ! J'ai eu un moment la faiblesse de penser que TOUT LE MONDE devait trouver sa moche, mais vu la quantité en circulation (la chaussure la plus vendue au monde en 2008 devant... la Converse All-Star), j'en viens à perdre espoir en l'espèce humaine.


J'ai bien peur que cette liste soit non exhaustive. Non seulement je dois en oublier, mais en plus je découvre de nouvelles horreurs tous les jours...

 En bonus : une petite compilation de toutes ces horreurs!!

(cliquez pour afficher en grand !)

mercredi 23 septembre 2009

La pin-up de la semaine n°4 : Cynthia Hall

Cynthia Hall (née le 1er avril 1951 à Hinsdale, Illinois) Mens. 94-64-91; 1,60m, 54,4kg
Mannequin américain, elle est Playmate du mois pour le magazine Playboy de mars 1971.
Elle travaille alors au Playboy Club de Lake Geneva, Wisconsin, et apparaît également dans le cahier "Bunnies of 1970" du numéro d'août 1970. Après Playboy, Cynthia apparaitra dans un film, The Fabulous Doctor Fable en 1973.
Plus tard, elle lance son propre journal, Dimensions.








lundi 21 septembre 2009

Silence, ça tourne!

Après deux soirées à écouter des vinyles chez des amis, je me laisserais bien tenter par l'installation d'une platine et la collection de mes disques préférés, si l'espace de mon 2 pièces me le permettait...


Son original, petits craquements et beauté des pochettes, c'est vraiment tentant...




Petite page de pub pour les platines dans les années 70 (à venir, une rubrique avec les pochettes de mes disques préférés) :


mercredi 16 septembre 2009

La pin-up de la semaine n°3 : Jill Taylor

Jill Taylor (née le 14 Octobre 1951 à Van Nuys, Californie) Mens. 94C-61-91; 1,63m, 54,4kg

Mannequin américain, elle est Playmate du Mois pour le magazine Playboy de janvier 1970.

Le shooting a eu lieu alors qu'elle était encore mineure, même si Playboy a attendu sa majorité pour le publier. A noter que plus jeune, Jill Taylor a été élue plus jolie fille de son lycée.

 

Les pères du Hard Rock : Black Sabbath

Je continue mon tour d'horizon des groupes fondateurs du hard-rock.
Après Deep Purple, Black Sabbath ! un groupe que je connaissais de nom quand j'étais jeune mais que j'ai découvert bien plus tard.
Groupe britannique créé en 1968, Black Sabbath est considéré comme l'un des groupes fondateurs du heavy metal.

A l'origine, un heavy blues band formé par Tony Iommi et Bill Ward, du groupe Mythology et Geezer Butler et Ozzy Osbourne, du groupe Rare Breed : « Polka Tulk Blues Company » devient « Polka Tulk » puis Earth. Le guitariste Tony Iommi part peu de temps après tenter sa chance avec Jethro Tull puis revient en 1969. Le période "pré-Sabbath" est marquée par des sets mêlant blues, jazz et rock, ainsi que des reprises de Jimi Hendrix et de Cream.
Après que Geezer se soit plongé dans la lecture d'oeuvres sur la magie noire, Earth prend une direction musicale plus sombre et le groupe écrit une chanson intitulée Black Sabbath (titre tiré d'un film de 1963 avec Boris Karloff) puis plusieurs chansons sombres et sinistres en réponse aux films d'horreur et en rébellion contre la musique "heureuse" des années soixante. Début 1969, le groupe, confondu avec une autre formation appelée Earth adopte le nom de Black Sabbath.

S'appuyant sur la nouveauté de leur son « lourd » et les pitreries d'Ozzy Osbourne, le groupe rencontre le succès dès son premier album, Black Sabbath, sorti en 1970. L'album Paranoid sort la même année, augmentant encore leur popularité. Black Sabbath sort un nouvel album en 1971, Master of Reality, comportant une quantité significative de matériel acoustique. Suit l'album Black Sabbath, Vol. 4 en 1972.

Inventeur du riff lourd et lugubre en phase avec son style considéré comme « satanique », le groupe doit beaucoup au jeu de guitare développé par Tony Iommi, dont trois doigts avaient été entamés lors d'un accident dans une aciérie. Au départ, il s'est fabriqué des prothèses à partir du plastique fondu d'une bouteille de détergent. Ses doigts blessés étant plus sensibles, Iommi réduisit la tension des cordes de sa guitare Gibson Guitar Corporation de l'accord en mi standard à un do dièse (à partir de Master of Reality), ce qui permit d'atténuer la douleur à l'extrémité de ses doigts lorsqu'il jouait. Geezer Butler abaissa alors la tonalité de sa basse pour la faire correspondre à celle de Iommi. Ceci a donné à la musique une tonalité plus lourde, collant ainsi mieux aux paroles du groupe.

En 1973, Black Sabbath est le groupe de heavy metal le plus connu au monde et ses concerts sont une attraction majeure.

On prétend aussi qu'à cette période, Osbourne et Ward auraient pris du LSD quotidiennement pendant deux ans. En 1978, Ozzy Osbourne était tellement ravagé par les drogues qu'il se plaignait d'être « très malheureux, et ivre et défoncé tous les jours ». Plusieurs chansons du groupe parlent de drogue, explicitement comme implicitement.

Le groupe souffre alors de sérieux problèmes de gestion. Malgré le changement de maison de disques, Sabotage sort en 1975, avec un succès qui ne se dément pas.
Technical ecstasy (1976) s'avère être un échec commercial. Après 1977, Ozzy Osbourne n'assiste plus aux répétitions du groupe. En raison des conflits internes et d'un manque évident d'engagement dû aux drogues, il quitte le groupe en 1979. Black Sabbath (nouvelle formation) renoue nénamoins avec le succès avec Heaven and Hell en 1980. C'est au cours de la tournée qui suivit que Dio popularisa la « Mano Cornuta » (geste de la main consistant à replier le majeur, l'annulaire et le pouce, ne laissant que l'index et l'auriculaire dressés), qui par la suite devait devenir un symbole du Heavy metal en général.

Le groupe des débuts se reforme en 1997. Suit la sortie de Reunion, un double album live de leurs concerts de fin 1997, et 2 nouveaux morceaux. Le groupe a sorti depuis diverses compilations. Ce dernier line-up est resté inchangé depuis, partant occasionnellement en tournée.

Formation originelle (et actuelle) :
Tony Iommi : guitare
Ozzy Osbourne : chant
Geezer Butler : basse
Bill Ward : batterie.
(Le groupe a connu un total de 21 membres dont Tony Iommi est le seul à être présent depuis l'origine sans interruption.)

mardi 15 septembre 2009

Un dîner parfait = une vaisselle bien propre

Facilitez-vous la vie!
Terminée l'interminable corvée de plonge lorsque vous recevez vos amis.
Sortez sans appréhension tout votre service de vaisselle et gagnez du temps pour vous grâce au lave-vaisselle: il lave, rince et sèche à votre place -vous n'avez plus qu'à ranger !

vendredi 11 septembre 2009

La pin-up de la semaine n°2 : Carol Imhof

Carol Imhof (née le 13 mars 1948 à Chicago, Illinois) Mens. 97D-64-89; 1,65m, 53,5kg


Mannequin américain, elle est Playmate du Mois pour le magazine Playboy de décembre 1970.

 Elle a travaillé au club Playboy de Chicago. Carol est également apparue dans les numéros de juillet 1969 et février 1970 de Playboy.





mercredi 9 septembre 2009

Embarquement immédiat

Bon weekend !

Je m'absente quelques jours, pour un weekend prolongé à Porto.
 J'en profite pour tester la programmation d'un article pendant mon absence. Et en attendant, je vous laisse en compagnie de charmantes hôtesses.