mardi 19 janvier 2010

Une vie héroïque : Gainsbourg dans les 70s

Les années 70 pour Gainsbourg, ce sont les années Birkin, qu'il a rencontré en 1968.
En 1969 sort l'album Jane Birkin - Serge Gainsbourg ou Je t'aime… moi non plus.

Jane donne naissance en 1971 à Londres à leur fille, Charlotte Gainsbourg.



Entre 1971 et 1979, Serge Gainsbourg sortira 5 albums :

- Histoire de Melody Nelson (1971) ou Jane Birkin prête son image et sa voix au personnage éponyme

- Vu de l'extérieur
(1973) avec le tube Je suis venu te dire que je m'en vais




- Rock Around the Bunker (1975) avec Nazi Rock et SS in Uruguay

- L’Homme à tête de chou
(1976) qui comprend Marilou reggae, son premier morceau reggae


- Aux armes et cætera (1979), album reggae enregistré à Kingston, Jamaïque avec les choristes de Bob Marley (I Threes) et les musiciens de Peter Tosh (Sly and Robbie). Il contient notamment Des laids des laids, Vieille Canaille, Lola Rastaquouère et Marilou Reggae Dub.




Eh oui, les années 70, ce ne sont pas seulement le disco et les pattes d'éph', mais aussi l'émergence du reggae, notamment avec Bob Marley...

Côté cinéma, Serge Gainsbourg signe les Bandes Originales de nombreux films parmi lesquels Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine, de Coluche et Goodbye Emmanuelle (1977), troisième volet de la saga érotique, ou encore Les Bronzés (1978).




Sea Sex and Sun (B.O.F. Les Bronzés 1978)






En 1976, Gainsbourg se lance pour la première fois dans la réalisation cinématographique avec son film Je t'aime moi non plus, au scénario sulfureux.


2 commentaires: