vendredi 26 février 2010

Le plus grand groupe de rock de tous les temps - épisode 3 : John Paul Jones



JOHN BALDWIN, dit JOHN PAUL JONES est le bassiste et claviériste de Led Zeppelin. Musicien multi-instrumentiste, compositeur, arrangeur et producteur, il joue, entre autres, de la basse, du clavier, de la guitare, de la mandoline, du koto, de la harpe mécanique, du ukulélé et de l'orgue.

Né en 1946 à Sidcup, en Angleterre, de parents musiciens, Jones apprend le clavier par son père et commence à jouer en famille dans toute l'Angleterre. influencé par le blues, le jazz, le piano classique de Rachmaninov, il devient l'organiste de son église locale et débute en même temps la guitare basse. Jones rejoint son premier groupe, The Deltas, à 15 ans, puis joue avec le groupe de jazz-rock londonien Jet Blacks et le groupe de Jet Harris et Tony Meehan (ex The Shadows).

Il participe à des sessions d'enregistrement avec divers groupes au clavier ou à la basse, notamment pour les Rolling Stones, Herman's Hermits, Jeff Beck, Cat Stevens, Rod Stewart, Shirley Bassey, Dusty Springfield, Donovan...
Il est également engagé comme arrangeur pour les albums de Tom Jones ou Nico, Françoise Hardy.
C'est à ce moment qu'un ami lui suggère le pseudonyme John Paul Jones, qu'il a vu sur l'affiche d'un film retraçant la vie d'un lieutenant de la marine américaine.
Jones collabore avec Jimmy page sur l'album Little Games des Yardbirds, pour les arrangements orchestraux et joue du violoncelle sur un titre. Lorsque le groupe se sépare, Jones contacte Page et désire devenir le nouveau bassiste des New Yardbirds qui deviennent plus tard Led Zeppelin. Il espère pouvoir y exprimer sa créativité artistique et bien que les projecteurs soient braqués sur Robert Plant et Jimmy Page, par son tempérament, sa musicalité et son expérience, Jones est crucial dans la création du son et pour le succès de Led Zeppelin.
C'est lui qui est responsable des lignes de basses efficaces et de la rythmique de classiques comme "What is and What Should Never Be", "Black Dog"... et des claviers planants de "The Rain Song" ou "No Quarter", un titre qui en concert pouvait durer une demi-heure, incluant des variations de morceaux de compositeurs classiques comme Rachmaminov.



Il partage également avec John Bonham un intérêt pour la soul et le funk et a d'ailleurs déclaré que Led Zeppelin était un "des rares groupes qui swinguent".
Contrairement au reste du groupe, Jones a une réputation de sérieux et ses excès n'altèrent pas son jeu.

Parallèlement à sa participation dans Led Zeppelin, Jones collabore avec d'autres groupes en studio : Family Dogg, Peter Green, Roy Harper, The  Wings...


Après l'arrêt de Led Zeppelin en 1980, il collabore avec R.E.M., Heart, Ben E. King, Brian Eno, Paul McCartney, Manu Katché, Peter Gabriel, les Foo Fighters... Il écrit également la musique du film Scream For Help de Michale Winner en 1986 et  créée son propre studio d'enregistrement (Sunday School).
Il se lance en solo avec l'album Zooma (1999), suivi de Thunderthief (2001) qui marque son début en tant que chanteur. Il a également produit le second album du groupe Néo Zélandais The Datsuns.

Depuis 2009, il est bassiste du supergroupe de Hard Rock Them Crooked Vultures en compagnie de Josh Homme (Queens of The Stone Age) et Dave Grohl (Foo Fighters).





1 commentaire:

  1. Comme vous l'avez si bien dit au sujet du très grand JPJones, c'est à lui que l'on doit la sonorité particulière de Led Zep !

    RépondreSupprimer