samedi 30 janvier 2010

Les voitures de Mesrine : L'instinct de Mort

Avec les deux films de Jean-Francois Richet sur la vie de Mesrine (Vincent Cassel dans le film), on replonge dans les années 60 et 70.

L'ambiance de l'époque est retranscrite parfaitement retranscrite, notamment à travers les voitures de Jacques Mesrine et ses acolytes et celles de la police.



Dans le premier volet, L'instinct de mort, qui se déroule dans les années 60, on y voit d'abord le père de Jacques venir le chercher à son retour d'Algérie dans une Peugeot 403 noire. 





Mesrine part ensuite en virée avec son ami Paul dans une MGA cabriolet bleue métallisée. 










 Le "patron" de Mesrine, Guido, roule lui en Citroën DS noire.








Plus tard, on retrouve Jacques Mesrine avec sa fiancée Jeanne Schneider et son ami Paul qui s'en vont au volant d'un autre cabriolet anglais : une Triumph TR4 rouge.








Les deux autres voitures que conduit Jacques dans le film appartiennent à un milliardaire chez lequel il se fait embaucher avec sa compagne Jeanne avant de le kidnapper pour le rançonner : il s'agit d'une Cadillac Deville marron et d'une Rolls Royce Silver  Shadow.


On aperçoit également dans le film une Citroën DS banalisée de la police française, une Peugeot 504... ainsi que deux grosses jeeps (Chevrolet-K et Dodge W) lors de l'attaque de la prison et des Plymouth Fury et Savoy (police US) pour la partie qui se déroule au Canada.



Les voitures de Mesrine :
- Peugeot 403 noire (1955-66)
- MGA Mk 1 cabriolet bleu métallisé (1955-62)
- Citroën DS ID19 noire (1955-75)
- Triumph TR4 cabriolet rouge (1961-67)
Cadillac Deville marron (1967-68) + Rolls Royce Silver Shadow I (1965-80)


Les voitures de la Police :
- Citroën DS banalisée (1955-75)
- Plymouth Fury et Savoy (1954-70)

EDIT : article corrigé le 01/07/2010 grâce au site IMCBD qui répertorie les automobiles présentes au cinéma et à la télévision (voir
L'instinct de Mort)

vendredi 29 janvier 2010

La pin-up de la semaine n°18 : Pam Grier

Hommage à la Blaxploitation pour fêter le film Black Dynamite !

Pam Grier (née le 26 mai 1949 à Winston-Salem, Caroline du Nord) Mens. 97D-56-91; 1m73
 
Pamela Suzette Grier est une actrice américaine qui elle a grandi en Europe sur les différentes bases américaines où travaillait son père, mécanicien de l'US Air Force, avant de rentrer vers 16 ans à Denver (Colorado). Elle est la cousine du joueur de football et acteur américain Roosevelt Grier.


Découverte par un agent hollywoodien lors d'un concours de Miss elle débarque à Hollywood comme standardiste tout en prenant des cours d'art dramatique. Russ Meyer lui donne son premier rôle dans le film Beyond the Valley of the Dolls (ou Orgissimo) puis deux films sur la vie des femmes en prison The Big Doll House (1971) et The Big Bird Cage (1972). 
Elle devient une icône des films de Blaxploitation notamment dans Coffy (1973) et Foxy Brown (1974), où elle assure elle-même les cascades et éclipse les rôles masculins.
Pam disparait ensuite des écrans avec la fin de ce type de productions mais revient progressivement dans les années 1980 avec quelques rôles au cinéma et des apparitions dans des séries TV comme Deux flics à Miami, La Croisière s'amuse, le Cosby Show, Côte Ouest et le Prince de Bel-Air.
Après une apparition dans Mars Attacks!, de TimBurton, en 1996, elle retrouve un premier rôle féminin en 1997 dans Jackie Brown de Quentin Tarantino, rôle considéré comme le meilleur de sa carrière. Pamela est actuellement sur les écrans nord-américains dans la série télévisée The L Word.


Coffy - catfight scene





mardi 19 janvier 2010

Une vie héroïque : Gainsbourg dans les 70s

Les années 70 pour Gainsbourg, ce sont les années Birkin, qu'il a rencontré en 1968.
En 1969 sort l'album Jane Birkin - Serge Gainsbourg ou Je t'aime… moi non plus.

Jane donne naissance en 1971 à Londres à leur fille, Charlotte Gainsbourg.



Entre 1971 et 1979, Serge Gainsbourg sortira 5 albums :

- Histoire de Melody Nelson (1971) ou Jane Birkin prête son image et sa voix au personnage éponyme

- Vu de l'extérieur
(1973) avec le tube Je suis venu te dire que je m'en vais




- Rock Around the Bunker (1975) avec Nazi Rock et SS in Uruguay

- L’Homme à tête de chou
(1976) qui comprend Marilou reggae, son premier morceau reggae


- Aux armes et cætera (1979), album reggae enregistré à Kingston, Jamaïque avec les choristes de Bob Marley (I Threes) et les musiciens de Peter Tosh (Sly and Robbie). Il contient notamment Des laids des laids, Vieille Canaille, Lola Rastaquouère et Marilou Reggae Dub.




Eh oui, les années 70, ce ne sont pas seulement le disco et les pattes d'éph', mais aussi l'émergence du reggae, notamment avec Bob Marley...

Côté cinéma, Serge Gainsbourg signe les Bandes Originales de nombreux films parmi lesquels Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine, de Coluche et Goodbye Emmanuelle (1977), troisième volet de la saga érotique, ou encore Les Bronzés (1978).




Sea Sex and Sun (B.O.F. Les Bronzés 1978)






En 1976, Gainsbourg se lance pour la première fois dans la réalisation cinématographique avec son film Je t'aime moi non plus, au scénario sulfureux.


lundi 18 janvier 2010

Le plus grand groupe de rock de tous les temps - épisode 2 : John Bonham

JOHN Henry "BONZO" BONHAM est un des batteurs les plus renommés de l'Histoire du rock de par sa technique, sa puissance et son influence. Il fut le batteur de Led Zeppelin depuis la formation du groupe en 1968 jusqu'à son décès en 1980. L'Encyclopædia Britannica le présente comme le « modèle parfait pour tous les batteurs de hard rock qui l'ont suivi ».

Né le 31 mai 1948 à Redditch, en Angleterre, John frappait déjà très jeune sur des pots et des casseroles avec des bâtons en copiant le style de ses idoles, Gene Krupa et Buddy Rich jusqu'à ce que sa mère lui offre un tambour à l'âge de 10 ans puis son père sa 1ère batterie à 15 ans.


Il joue dans de nombreux groupes et décide de se consacrer entièrement à la batterie. Il rejoint le groupe Crawling King Snakes dont le chanteur est le jeune Robert Plant. Bonham est alors réputé pour être l'un des plus bruyants batteurs de toute l'Angleterre : il casse souvent la peau de ses instruments et les clubs demandent parfois qu'il arrête de jouer au cours de concerts. Lors d'une session dans un studio de Birmingham, le propriétaire lui demande de quitter les lieux car il joue trop fort et qu'il n'y a pas d'avenir pour un batteur aussi bruyant. Dix ans plus tard, Bonham enverra une note avec la mention : "Merci pour le conseil sur la carrière", accompagné d'un disque d'or de Led Zeppelin.
Il suivra Robert plant dans son nouveau groupe Band Of Joy, puis ils rejoignent tous les deux Jimmy Page qui, après à la les Yardbirds, crée son propre groupe avec John Paul Jones à la basse.

La frappe puissante de John s'adapte bien au son complexe des chansons de Led Zeppelin. Il utilise les baguettes les plus longues et les plus lourdes disponibles qu'il surnomme les "arbres" et une grosse caisse de 26 pouces. Son célèbre solo de batterie Moby Dick dure souvent plus de 20 minutes avec un passage à mains nues. Mais un jour, impossible de retrouver ses baguettes : il continuait à jouer avec ses mains, tout en cherchant autour de lui. En relevant la tête vers son public, il vit les autres membres du groupe, hilares, au premier rang, les baguettes à la main. Ce jour là, le solo a duré plus de 40 minutes.
John Bonham jouait souvent sans son pantalon qui le genait et qu'il posait derrière sa batterie. Un jour, lors d'une tournée aux USA, un roadie a profité d'une inattention pour lui voler son futal. Au moment des saluts au public, Bonzo remarque que son pantalon a disparu et quitte secrètement la scène en slip. Problème : les services d'ordres le bloquent à la sortie et on lui interdit de continuer le show. Le manager du groupe a dû laisser 300$ aux agents de sécurité pour que Led Zeppelin continue sa tournée!

Lors des répétitions pour leur tournée de 1980 aux Etats-Unis, John Bonham est retrouvé mort, étouffé dans son vomi, après un sévère abus d'alcool, à l'âge de 32 ans. Led Zeppelin arrête définitivement de jouer...
Son fils Jason Bonham participe à la batterie à la place de son père à plusieurs reformations de Led Zeppelin.







Moby Dick Live Royal Albert Hall 1970 (John Bonham solo 12')


Version longue du fameux solo (25 minutes!) : Moby Dick live à Earls Court

samedi 16 janvier 2010

La pin-up de la semaine n°17 : Cynthia Myers

Cynthia Myers (née en 1950 à Toledo, Ohio) Mens. 99DD-61-91; 1,60 m, 54 kg

Actrice et mannequin américaine, Cynthia Myers est Playmate du Mois pour le magazine Playboy de décembre 1968.

Entre 1969 et 1972, elle joue dans les films On achève bien les chevaux (They Shoot Horses, Don't They ?), Molly and Lawless John et La Vallée des Plaisirs (Beyond The Valley Of The Dolls).














Récemment, ses photos ont été reprises pour la campagne publicitaire "back to the 60s" de la bière Schlitz.







Le site officiel de Cynthia Myers : www.cynthiamyers.com








Il y a 40 ans : Janvier 1970

C'est le 1er janvier à minuit (00:00:00 UTC) que débute l'heure UNIX, origine temporelle utilisée par de nombreux systèmes informatiques.

En France, l'agitation étudiante persiste, à Nanterre notamment.
Le 2 janvier est créé le salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC).
12 janvier, l'écrivain Eugène Ionesco est élu à l'Académie française. Il est le premier auteur à être publié de son vivant dans la prestigieuse bibliothèque de la Pléiade.

Autres évènements marquants dans le Monde en janvier 1970:
- Entrée en application du Traité de non-prolifération des armes nucléaires, signé le 1er juillet 1968 par Richard Nixon et Leonid Brejnev, mais sans la France.
- Le 12 janvier 1970, sous les attaques du gouvernement fédéral nigérian, le gouvernement sécessionniste du Biafra capitule, après 32 mois d'existence. Son dirigeant, le général Odumegwu Ojukwu, s'enfuit avec sa famille.
- Naissances de Zack de la Rocha, chanteur de Rage Against the Machine (12), des cycliste italien Marco Pantani (14) et belge Peter Van Petegem (18) et de l'actrice française Marina Foïs  (21).

Au cinéma, on fait la queue pour voir les morts se réveiller dans La nuit des morts vivants de George A. Romero et pour voir Les Choses de la vie de Claude Sautet, avec Michel Piccoli et Romy Schneider.
Autres films sortis en janvier 1970 :
- La Vie privée de Sherlock Holmes
- Ne jouez pas avec les Martiens

Les jeunes écoutent en boucle la B.O. de Zabriskie Point, avec des morceaux de Pink Floyd, Grateful Dead, The Youngbloods...

Zabriskie Point - bande-annonce (V.O.)

mardi 12 janvier 2010

Cinéma 70s : Les Trois Jours du Condor

Vu cette semaine à la TV : Les Trois Jours du condor.
Un film américain réalisé par Sydney Pollack en 1975, avec Robert Redford et Faye Dunaway.


Le synopsis:

Joseph Turner travaille pour une unité de la CIA chargée de trouver dans toutes les publications mondiales des fuites dans les plans de l'Agence et des idées de nouveaux plans et méthodes. Un jour, après être allé faire des courses pour la pause déjeuner, Turner retrouve tous ses collègues assassinés. "Condor" est prié de se tenir à l'écart quelques jours mais il mène sa propre enquête. S'engage alors une course contre la montre pour savoir qui a commis ces meurtres et comment lui échapper. Mais petit à petit, plusieurs indices le poussent à penser que des agents de la CIA sont corrompus...







Action, suspense et paranoïa m'ont tenu en haleine du début à la fin de cet excellent film d'espionnage en plein coeur de la paranoïa post-Watergate du milieu des années 70. Robert Redford au top de l'élégance, musique funky, ordinateurs et téléphones géants, gros plans sur les Twin Towers...
... A voir!



Bande-annonce (ATTENTION - dévoile beaucoup d'éléments du film!)


(English trailer here : http://www.youtube.com/watch?v=PBZf7vifXmY)

samedi 9 janvier 2010

La pin-up de la semaine n°16 : Crystal Smith

Voilà la 1ère playmate de 2010 ! Bonne année !
 

Crystal Smith (née en 1951 à Kansas City, Missouri) Mens. 94C-56-89; 1,70m; 53,5kg


Mannequin et actrice américaine, Crystal K. Smith est Playmate du Mois pour le magazine Playboy (US) de septembre 1971. Elle travaille également comme "Bunny" au club Playboy de Kansas City.

Diplômée des médias radio et TV, elle tourne quelques films et joue dans plusieurs séries entre 1984 et 2000.

Elle fut également danseuse dans les Rockettes