jeudi 29 avril 2010

Alfa Roméo Montréal : 40 ans déjà et une jolie réinterprétation pour 2010

L’Alfa Romeo Montreal est un coupé sport issu d'une étude de Bertone.

Présentée à l'exposition universelle de 1967 à Montréal, la Montréal sort d'usine en 1970 (même si les 1ères ne seront livrées aux particuliers qu'en 1971) elle sera produite jusqu'en 1974 et commercialisée jusqu'en 1977.




Relativement légère avec sa carrosserie en aluminium, elle était bien au-dessus de la moyenne de l'époque, (exceptées les modèles très chers : Ferrari, Lamborghini ou les ultra-puissantes « muscle cars » américaines).Côté moteur : un V8 d'une puissance d e200 ch. pour une cylindrée de 2593 cm³, et quatre arbres à cames en tête.


La Montréal apparaît dans le film The Marseille Contract, pour une mémorable poursuite entre Michael Caine et Maureen Kerwin dans une Porsche 911.




On l'aperçoit également dans une aventure de Michel Vaillant, San Francisco Circus, dans une version de course.






Versions courses et GT :


La belle Alfa Roméo Montréal a 40 ans en 2010.
A l’occasion du concours de design Stile Italiano Giovani, le jeune designer Davide Varenna a fait une proposition pour une Montréal version 2010.
On y retrouve des tics de style de la version originelle telles les paupières de phares, les découpes latérales...



















En savoir plus sur l'Alfa Romeo Montréal : http://www.automobile-sportive.com/guide/alfaromeo/montreal.php

Bonus : construisez votre propre Alfa Romeo Montréal !

mercredi 28 avril 2010

La pin-up de la semaine n°24 : Chris Koren

Chris Koren (née en 1947 à Cleveland, Ohio) Mens. 89B-61-89; 1,70m, 54,4kg

Mannequin américain, Chris Koren est Playmate du Mois pour le magazine Playboy de mai 1970.

J'adore ce lit rond !






mardi 27 avril 2010

LOST IN THE SEVENTIES sur Facebook

Comme je suis moderne et au top des tendances, j'ai créé une page Facebook pour ce blog.

Ceux qui le désirent peuvent donc suivre les news à partir de Facebook, même si le design est beaucoup moins joli, et qu'il n'y a pas de musique, etc.

samedi 24 avril 2010

"Qui saura me faire oublier, dites-moi..." ...Mike Brant ? disparu il y a 35 ans

"Laisse-moi t'aimer...  toute une nuit..."
Il y a exactement 35 ans, le 25 avril 1975, Mike Brant se jetait du sixième étage, rue Elanger à Paris. Il avait déjà tenté de se donner la mort 6 mois plus tôt.

(Une pensée pour ma maman qui découpait soigneusement ses photos dans Salut Les Copains et a dû bien pleurer ce jour-là...)




Moshé Michaël Brand, d'origine polono-israélienne est né le 1er février 1947 à Famagouste (Chypre)

En 1969, il est repéré dans un night-club de Téhéran par Sylvie Vartan et Carlos, qui l'invitent en France, bien qu'il ne parle pas le français et à peine l'anglais.

Il passera deux mois à travailler la chanson Laisse-moi t'aimer, en réécrivant phonétiquement les paroles en hébreu.
La chanson devient rapidement un énorme succès et il est invité dans les émissions de télévision qui le font connaître.

Il vendra plus d’un million de disques de son premier hit.



En 1972, Qui saura devient numéro 1 des hits et dépasse Claude François en popularité.



Puis, c'est au tour de C'est ma prière et Rien qu’une larme.
En 1973, il enchaîne tournée sur tournée et soixante-dix galas pendant l’été. Il met fin à sa carrière et à ses jours 2 ans plus tard...

Sa discographie ne compte pas plus de 47 chansons pour quatre ans et demi de carrière; mais les ventes de ses disques s’élèvent à plus de 30 millions d’albums.

Pour l'anecdote, le producteur et rappeur américain Dr. Dre a samplé la chanson Mais dans la lumière pour le titre Crack a Bottle avec Eminem et 50 Cent. Ce même titre de Mike Brant avait déjà été repris par le rappeur Havoc du groupe Mobb Deep, ainsi que par RZA du Wu-Tang Clan.




 Mike Brant en maillot, pour ces dames !
C'est quand même la grande classe de jouer au foot en pattes d'éph' !

jeudi 22 avril 2010

Dessin 70s : la pin-up de Gosh

Merci à GOSH pour avoir dégainé cette superbe pin-up de 1977 (après que je lui ai honteusement réclamé...) : )

Quel talent! Courrez visiter son blog : http://thegoshworld.blogspot.com

(J'espère que d'autres suivront, je vais essayer d'aller en demander à d'autres illustrateurs!)

mercredi 21 avril 2010

Kickers : la petite botte a déjà 40 ans

La petite botte confortable et authentique, solide et pratique, aux pastilles rouge et verte, fête ce printemps ses 40 ans d'existence !

Tout a commencé durant la tendance hippie, quand le vent de la liberté a poussé le créateur de la marque, comme les jeunes de sa génération, à imaginer et à créer :
En 1968, Daniel Raufast tombe sur une affiche publicitaire de la comédie musicale "Hair". Intéressé par tous les jeunes qui portent des jeans, il développe un nouveau concept de chaussures en adéquation avec la "blue-jean génération".

Le designer Jacques Chevallereau créé une chaussure très originale, la première botte en jeans:

* utilisation de nubuck
* forme ressemblant plus à une botte courte qu'à une chaussure ordinaire
* semelles de caoutchouc naturel
* oeillets
* contraste couture, comme pour les jeans.

En une saison, Kickers doit augmenter sa capacité de production de 300 à 12.000 paires par mois. En 1974, les Kickers étaient vendues dans plus de 70 pays.


40 ans plus tard, les Kickers valorisent la simplicité et l'authenticité de matières premières naturelles, toujours avec ses signes distinctifs : œillets gravés, étiquette piquée sur la tige, fleur emblématique, semelle crêpe marquée « le vrai est gravé KICKERS », pastilles rouge et verte dans les talons

mardi 20 avril 2010

La pin-up de la semaine n°23 : Maria Schneider



Maria Schneider (27 mars 1952 - 3 février 2011, Paris)

Actrice française, Maria Schneider, née "Marie-Christine Gélin" est la fille du mannequin Marie-Christine Schneider et de l'acteur Daniel Gélin (qui ne l'a jamais reconnue).
Elle est surtout connue pour son rôle de Jeanne au côté de Marlon Brando dans Dernier Tango à Paris en 1972, dans lequel tourne plusieurs scènes nue dont certaines torrides.
Elle apparaît également dans des films comme The Passenger, Just a Gigolo ou Jane Eyre.


Merci au grand Maëster pour m'avoir donné l'idée de cette pin-up suite à ce dessin :

vendredi 16 avril 2010

Les voitures de Mesrine : L'Ennemi public n°1


Le deuxième volet du diptyque de Jean-Francois Richet sur la vie de Mesrine
(voir ici pour le premier volet, L'instinct de mort)
L'action se déroule principalement dans les années 70 et de nombreuses voitures passent entre les mains de Mesrine au gré de ses braquages, voyages, cavales...





Dès le début, Jacques Mesrine s'évade du Tribunal de Compiègne dans une Renault 16 marron conduite par son complice. Il était arrivé au tribunal à bord d'un fourgon de Police Citroën type H "tube".

Il utilise ensuite une Lancia  Fulvia grise / bleu ciel pour le braquage de 2 banques, puis une autre Renault 16, grise.












La course-poursuite dans les rues de Paris (qui se termine dans le métro aérien) a lieu à bord d'une Peugeot 204 marron, poursuivie par une Renault 12 et une Renault 8 de la Police.





La deuxième évasion de prison a lieu à bord d'une Renault 20 blanche. On voit ensuite Jacques et Pierre braquer le casino de Deauville dans une Renault 8 verte, dans laquelle ils s'échappent après une altercation avec la Police, en Renault 14 et Renault 18 break.

La Renault 8 HS termine sur le bord de la route et les 2 compères sont en cavale à pied. Ils prennent en otage une famille dont le père, Daniel, va les conduire à bord de sa Peugeot 504, au-delà des barrages de Police. Mesrine conduit également une Peugeot 504 rouge après le kidnapping du milliardaire.









Lorsque l'Ennemi Public N°1 kidnappe pour se venger le journaliste Dallier, il le conduit dans une Renault 14 bleue "EDF".





Les dernières images de Jacques sont celles à bord de sa BMW 528i marron métallisé, flambant neuve, devenue mythique depuis ...





Les voitures de Mesrine :
Renault 16 marron (1965-79)
Lancia_Fulvia gris ou bleu clair (1963-76)
Renault 16 grise (1965-79)
Peugeot 204 marron (1965-76)
Renault 20 blanche (1975-83)
Renault 8 verte (1962-77)
Peugeot 504 verte / noire métallisée (1968-96)
Peugeot 504 rouge (kidnap. milliard.)
Renault 14 bleue (Dallier journal.) (1976-83)
BMW 528i marron métallisé


Les voitures de la Police :
Fourgon Citroën type H ("Tube") (1947-81)
Renault 8 (1962-77)
Renault 12 (1969-80)
Peugeot 404 banalisée (1960-75)
Renault 14 (1976-83)
Renault 18 break (1979-85)
Peugeot 404 banalisée fourgonnette (1960-75)
Camion banalisé Saviem

Autres voitures :
- Renault 4 et Renault 14
- Peugeot 404, 504, 305 break et 505 STI
- Citroën 2CV fourgonnette, ID Break, DS, Ami 6 et Ami 8
- Opel Manta

EDIT : article corrigé le 01/07/2010 grâce au site IMCBD qui répertorie les automobiles présentes au cinéma et à la télévision (voir
L'ennemi public n°1)