lundi 29 août 2011

Le playboy du mois n°4: George Harrison

Point de gros muscles, mais un charme discret à l'anglaise

George Harrison (25 février 1943, Liverpool - 29 novembre 2001, Los Angeles)

Musicien, auteur-compositeur, chanteur et producteur de cinéma britannique, George Harrison était le guitariste et plus jeune membre (et le "plus calme") des Beatles.



Dès l'âge de 12 ans, hospitalisé pour une inflammation des reins, il achète sa 1ère guitare à un camarade de classe: vite brisée elle reste inutilisée. Mais son père lui présente un ami guitariste qui lui enseigne de nouveaux accords et morceaux. Harrison fonde alors avec son frère Peter le groupe The Rebels.
Dans le bus pour l'école, il rencontre Paul McCartney. C'est lui qui suggère à son ami John Lennon d'inclure Harrison dans son groupe The Quarrymen. Malgré le jeune âge de George, Lennon l'auditionne et est impressionné par ses talents.
Le succès arrive pour George et ses amis, désormais, les Beatles.

Le Beatle calme
Pour le médiés, Georges Harrison est le "Quiet Beatle" (le "Beatle calme"), en contraste avec l'exubérance de John Lennon, l'humour décalé de Ringo Starr ou l'aisance de Paul McCartney.

D’abord guitariste solo et un des trois chanteurs, l’influence de Harrison dans la musique des Beatles va croissante au fil des années. En 1965, il introduit la spiritualité, la musique et les instruments indiens, découverts lors du tournage de Help!. Durant les dernières années des Beatles, il compose quelques-unes de leurs plus belles chansons, comme While My Guitar Gently Weeps, Something ou Here Comes the Sun. C'est également lui qui apporte à la toute fin l'usage du synthétiseur, une grande nouveauté dans le rock.

Sa frustration de rester dans l’ombre de Lennon et McCartney conduisent à la séparation des Beatles en 1970. Harrison quitte alors le groupe pendant une douzaine de jours, mais les autres parviennent à le faire revenir pour l'enregistrement de Let It Be.
George Harrison est le 1er des Beatles à entamer une carrière solo (avant la sortie d'Abbey Road). Son triple album All Things Must Pass, avec la chanson My Sweet Lord, est un formidable succès mondial.
Il organise en 1971 le premier concert de bienfaisance de l’histoire du rock, en faveur du Bangladesh.
George fonde également sa société de production cinématographique HandMade Films, qui produit notamment le film des Monty Python La Vie de Brian, dans lequel il fait une brève apparition.


George et Pattie, duo d'idoles
C'est sur le tournage de A Hard Day's Night, qu'il rencontre Pattie Boyd en 1964. Il épouse la jeune mannequin 2 ans plus tard, et Pattie quitte son métier pour se consacrer à sa vie de famille. Leur relation inspire à George plusieurs chanson, comme For You Blue, I Need You et surtout Something, la plus belle chanson jamais écrite, d'après Frank Sinatra.
Ils forment tous les 2 un des couples les plus glamours du moment, voyageant ensemble et explorant en même temps l'Inde, la spiritualité orientale, la drogue... A la pointe de la mode, ils font les choux gras des photographes et de la presse.
Le couple se sépare en 1977. George Harrison épouse en 1978 Olivia Trinidad, secrétaire de la maison de disques A_M Records, avec qui il a un fils, Dhani.

George et Pattie
Le style George Harrison
Grandes oreilles, coupe au bol et canines de vampire, le jeune George n'était sûrement pas le plus joli de sa classe. Pourtant il s'arrange au fil du temps: longs cheveux bruns ondulés, discret, regard intriguant, le Beatle tranquille a ses admiratrices dans les fans des Beatles.
Jeune rockeur durant ses études, il est tiré à quatre épingles dans les années 60, il reste classique dans ses tenues et penche peu dans la mode psychédélique.
Mais on le retrouve en hippie dans les années 70, notamment après ses séjours en Inde: moustache, cheveux longs, tuniques...
De nombreux musiciens ont été influencé par sa musique, mais également par son style (les frères Gallagher, Ben Harper, ...).

Et vous, lequel préférez-vous, le rockeur, le gendre idéal, le hippie?

Un air de Gallagher?

Gérard Blanc?!




George Harrison - My Sweet Lord (Concert for Bangladesh 1971)

Plus de photos de George sur http://georgerotica.tumblr.com

3 commentaires:

  1. Martin Scorsese lui a consacré un documentaire ... j'ai hâte ...
    http://www.youtube.com/watch?v=Xnx87LIDO9k

    ps: excellent site, je me retrouve en culottes courtes.

    RépondreSupprimer
  2. Merci, j'espère qu'on va pouvoir le voir sur la télé française rapidement (Arte, si tu m'écoutes...)

    RépondreSupprimer