mercredi 16 novembre 2011

La pin-up de la semaine n°72: Phyllis Coleman

Phyllis Coleman (née le 31 août 1949 à White Plains, New York) Mens. 96-61-91, 1,71m, 57kg (38-24-36, 5ft7in, 120lb)

Mannequin américain, Phyllis Coleman est playmate du Mois du magazine Playboy d'août 1973.

Après avoir envisagé une carrière de danseuse classique, elle abandonne pour travailler auprès de son compagnon David Cormany, pilote de course. Elle s'occupe de la préparation du pilote avant, pendant et après la course et gère aussi la publicité et toutes les relations avec les sponsors. Elle pense même à se lancer dans la course automobile à son tour et s'adonne pendant son temps libre à la peinture à l'huile.

5 commentaires:

  1. Nostalgic of 70's18 novembre 2011 16:53

    Ah bien sûr, elle est très jolie cette petite Phyllis (J’avais jamais entendu ce prénom tiens)

    En plus d’être belle, elle pose avec une guitare ! Etant musicien, ça me va droit au cœur :D

    Merci pour cette jolie pin-up ;)

    RépondreSupprimer
  2. jamais entendu ce prénom? Mais si, Phyllis, voyons! (désolé pour cette blague pourrie...)

    RépondreSupprimer
  3. Je ne résiste pas, moi non plus, à une jolie fille avec une guitare...

    RépondreSupprimer
  4. *****

    Je préfère une fille avec un harmonica ou une guimbarde, elle prend moins de place... Et puis, la guitare est un nid à poussière... Allez savoir, si la fille sait faire la poussière... pas sûr.

    Ah les 70's, juste la syphilis mais pas de sida... Nous pouvions juste crever de folie comme Maupassant ou Capone... Bon, la syphilis est toujours présente avec le sida en plus, et moins d'oxygène et moins d'arbres, et moins d'eau potable...

    Bref, la fille a dû bien vieillir. 64 ans au compteur... Vroum ! Vroum ! Vavavoum (pour les initiés)


    P. Auzat-Magne

    *****

    RépondreSupprimer
  5. *****

    Je préfère une fille avec un harmonica ou une guimbarde, elle prend moins de place... Et puis, la guitare est un nid à poussière... Allez savoir, si la fille sait faire la poussière... pas sûr.

    Ah les 70's, juste la syphilis mais pas de sida... Nous pouvions juste crever de folie comme Maupassant ou Capone... Bon, la syphilis est toujours présente avec le sida en plus, et moins d'oxygène et moins d'arbres, et moins d'eau potable...

    Bref, la fille a dû bien vieillir. 64 ans au compteur... Vroum ! Vroum ! Vavavoum (pour les initiés)


    P. Auzat-Magne

    *****

    RépondreSupprimer