jeudi 27 octobre 2011

Autos 70s: Lamborghini Countach et Reliant Scimitar GTE

Quand un article est bien fait, pas la peine de refaire la même chose. Je vous conseille donc aujourd'hui ces 2 "biographies automobiles", bien documentées:

- d'un côté, la Lamborghini Countach de 1971, à la fois symbole du design futuriste des années 70 avec son allure de vaisseau spatiale et sportive poussée à l'extrême avec son V12 de plus de 350 chevaux capable de la pousser au-delà des 300 Km/h. Concurrente directe des Ferrari 365GT et Dino, la Countach entre dès sa présentation dans la catégorie des voitures de légende.
A découvrir sur JPBlogAuto






- de l'autre, la Reliant Scimitar GTE de 1968, "break de chasse" britannique, inconnue en France. Avec son design très sportif pour une familiale, ce break a pu entrer en concurrence avec les Triumph et MG et a fait une belle carrière outre-manche jusque dans les années 80.
A découvrir sur blogautomobile.fr


Bonne lecture et donnez-moi votre avis sur ces 2 modèles radicalement différents des années 70.

3 commentaires:

  1. Nostalgic of 70's27 octobre 2011 20:30

    Excellent choix ces deux blogs :D
    Effectivement très bien documentés et très chouette à lire !

    En ce qui me concerne, j’avoue ne pas être fan de la Reliant.

    En fait, je ne suis pas fan des breaks de chasse tout court. Non pas que les voitures sont intéressantes, loin de là. Mais le style ne me plait pas beaucoup.

    A 18ans, j’ai eu la grande chance de pouvoir choisir entre une MG.B-GT de 66 et un coupé sport 850 de 1968 provenant de chez FIAT. J’ai essayé les deux modèles et même si la MG était nettement au-dessus en termes de finition, confort et agrément de conduite, mon cœur à balancer pour le C.S 850 :D

    C’est une voiture qui se « Pilote » plus qu’elle ne se conduit. Très brut de décoffrage, avec un double corps Weber qui bouffe tant et plus, l’obligation de lester l’avant de la tire avec un ou deux sacs de sable (Poids/puissance et propulsion oblige) et j’en passe. Bref, un vrai coupé-sport.

    Autre grande chance que j’ai eu, c’est de monter un jour dans une Countach :D
    Là, pas de discours à faire. C’est une vraie bête de course !!!! Je ne me souviens plus du modèle exact (De 79 me semble-t-il), blanche, un moteur d’enfer, le volant qui tombe parfaitement, totalement assis au raz du sol, et j’en passe.
    Un truc qui m’avait marqué, c’était les lèves vitres … Pas électriques, mais à manivelles ! Peut-être pour gagner en poids. Il me semble que cette voiture était quelque peu préparée pour la compétition ;)

    Le seul regret que j’ai avec cette Countach, c’est de ne pas avoir pu rouler un peu avec. Mais, je remercie le propriétaire de cette voiture qui m’a très gentiment autorisé à m’assoir à son bord et à ... Démarrer le moteur :D

    RépondreSupprimer
  2. J'aime bien ce format de "break de chasse", un peu atypique, et peu connu chez nous, mais c'est vrai que c'est un peu "bâtard".
    La Fiat 850 est une vraie sportive, à côté! J'ai un oncle qui a une version spider, mais je n'ai pas encore eu la chance de la piloter...
    Quant à la Countach, les chances de s'installer à son volant sont bien plus minces... veinard!

    RépondreSupprimer
  3. Nostalgic of 70's28 octobre 2011 14:30

    Faut dire que j’étais ultra verni pour tout ce qui était cambouis et gommes usées :D

    Mon père avait un garage, était collectionneur et gardait des voitures de sport à l’année (Sans compter les musés et autres expos qu’il écumait en me trainant partout)

    Avec en plus les clientes et clients qui ramenaient leurs tires pour les révisions (Qui allait de la 4L à la Porsche 933 bi-turbo en passant pas une Stingray), j’en ai vu de la belle mécanique (Et question belle mécanique, je ne parle même pas du fameux calendrier Pirelli au mur du garage :D)

    Très, très belle voiture la 850 spider ;)

    RépondreSupprimer