lundi 28 février 2011

R.I.P. : Annie Girardot

Avec plus de 100 films pendant une carrière longue de 50 ans de carrière, "La Girardot" reste une des actrices françaises les plus populaires des années 70.
Dans des rôles comiques ou tragiques, elle incarne toujours des femmes fortes et défendant un certain féminisme typique de son époque.
Atteinte de la maladie d'Alzheimer, elle est décédée lundi 28 février à l'âge de 78 ans.

Née le 25 octobre 1931 à Paris, élevée par sa mère seule (son père, Auguste Heflinger, issu d’une grande famille bourgeoise belge, car il décède alors qu'elle a deux ans) sage-femme, elle s'oriente naturellement vers le métier d'infirmière avant de se découvrir une vocation pour le métier de comédienne.

Elle prend des cours de théâtre dès 18 ans, s'inscrit dans un Centre d'art dramatique puis au Conservatoire où elle côtoie de Jean-Pierre Marielle, Jean Rochefort ou Jean-Paul Belmondo. Elle se produit en même temps dans les cabarets de la rive gauche où elle chante sous le pseudonyme d'Annie Girard ou joue dans des sketchs complètement déjantés en maillot de bain, notamment avec Michel Serrault.
En 1954, elle réussit brillamment l'examen de sortie du Conservatoire et entre à la Comédie Française où elle travaille tout le répertoire pendant 4 ans: Courteline, Molière, Paul Claudel, Hugo... Elle renonce à un contrat de sociétariat de 20 ans et préfère partir en tournée et tenter sa chance au cinéma.

Elle obtient un premier succès avec le film Rocco et ses frères de l'italien Visconti, avec Alain Delon, où elle incarne Nadia, une jeune prostituée qui succombe à la jalousie de son amant.
Elle enchaine les films dans plusieurs pays d'Europe et obtient de beaux succès notamment avec les films d'Audiard Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas mais elle cause en 1970 et Elle cause plus, elle flingue en 1972.
En 1971, La Vieille Fille, avec Philippe Noiret est une des comédies les plus insolites et les plus réussies de l'époque. La même année, elle est à l'affiche de Mourir d’aimer, l’histoire vraie d'une enseignante marseillaise, qui a eu une liaison avec un élève mineur en mai 1968. Condamnée, elle se suicide en prison peu après. Le film déchaîne les passions et attire six millions de spectateurs.

Elle reçoit en 1977, le César de la meilleure actrice pour Docteur Françoise Gailland.
Elle s'inscrit à nouveau dans un rôle féministe en 1978 avec Cause toujours tu m’intéresses puis signe la comédie La Zizanie avec Louis De Funès, immense succès populaire et apogée de sa carrière.
Ses tentatives pour percer dans la chanson seront par contre des échecs.


Je vous mets une petite vidéo extraite d'Elle cause plus... elle flingue, et quelques photos sexy bien sûr! 

(La seule bonne nouvelle, c'est que les chaînes télévisées vont se battre pour nous repasser tous ses films...)



Dans Les Novices, avec B.B.

vendredi 25 février 2011

La pin-up de la semaine n°53: Michelle Angelo

Michelle Angelo (née le 29 juillet 1945 à Kingsville, Texas, USA ) Mens.: 102E-64-89 (40DD-25-35 ); 1,52m (5ft), 50kg (110lb)

Danseuse exotique, mannequin et actrice, Michelle Angelo est un des premiers modèles de premier rang à la fin des années 60 et au début des années 70 à poser complètement nue, dévoilant sa toison pubienne.

Sa carrière de danseuse et mannequin est très courte: Elle commence à poser nue à 21 ans (en 1966)
et travaille comme danseuse topless sur Sunset Boulevard dans des établissements réputés comme le Whiskey A-Go-Go, le Honey Bunny et le Pink PussyCat , avant d'arrêter en 1968. Pendant cette courte période, elle danse 5 par semaine soirs et pose tous les jours, laissant donc derrière elle u très grand nombre de photos qui apparaissent ensuite régulièrement dans les magazines masculins, sous divers pseudonymes (Janet Angel, Angie Duncan...). Son portfolio le plus célèbre reste celui publié dans le magazine Playboy de mars 1968 intitulé "the Psychedelic Hippie".

Sa carrière d'actrice se concentre sur des films de sexploitation comme
Nymphs Anonymous (1968) ou Street of a Thousand Pleasures (1970), ainsi que de courts films érotiques vendus par correspondance ou diffusés dans des peep-shows.
Michelle a su tirer profit de son physique et notamment de son imposante poitrine apparue dès l'âge de 13 ans, qui lui a ouvert les portes des studios photo. Elle raconte aussi l'ambiance des fêtes carrément échangistes auxquelles elle a participé à Hollywood aux côtés des producteurs et réalisateurs, bien loin des simples cocktails mondains.

 

mercredi 23 février 2011

Le retour des muscle-cars: Dodge Challenger SRT8 392

La vague de résurrection des muscle-cars légendaires américaines continue!

Après Ford et sa Mustang en 2005, c'est Dodge qui a suivi en ressortant deux modèles de légende, la Dodge Charger et la Dodge Challenger, en 2006 et 2008.
En 2011, ce sont des versions justement "musclées" qui sont présentées au salon de Chicago, sous la dénomination traditionnelle "R/T". Elle reçoivent un moteur V8 de 5,7 litres qui développe 360ch et autorise le 0 à 100 km/h en moins de 6 secondes.


Encore plus puissante, la nouvelle Dodge Challenger SRT8 392 possède un V8 de 470 chevaux, une boîte manuelle 6 vitesses, des jantes en alu de 20 pouces et deux magnifiques bandes noires sur tout le corps... La carosserie a été légèrement modifiée pour se rapprocher de son ancêtre, la Dodge Challenger R/T de 1970. (La Charger bénéficiera aussi d'une version SRT8 similaire en 2012.)



Présentation de la nouvelle Challenger SRT8 392:



Les fans de muscle cars portent désormais leur regard vers la défunte marque Plymouth dont ils aimeraient voir ressusciter la Road Runner et son dérivé la Plymouth Superbird.
Plusieurs designers ont pondu des maquettes, notamment Michael Leonard et le magazine Mopar Enthusiast, mais aucun projet n'existe pour le moment.

lundi 21 février 2011

Les Petits Mouchoirs: une bande originale de qualité et très 70s

Guillaume Canet, en grand amateur de musique (et musicien lui-même), a choisi avec soin la bande son de son dernier film, puisant à la fois dans les classiques des années 70 (CCR, Janis Joplin, The Band, David Bowie...) et dans les artistes contemporains de talent (Band of Horses, Damien Rice, Ben Harper...)

Si vous n'avez pas encore vu le film, j'espère que la bande originale vous fera patienter jusqu'à la sortie du DVD (23 février), et si vous l'avez déjà vu et que vous réécoutez cette B.O., ressortez les mouchoirs...



1. Are You Gonna Be My Girl - Jet
2. This Old Heart Of Mine (Is Weak For You) - The Isley Brothers
3. The Weight - The Band
4. Cold Water - Damien Rice
5. If I Were Your Woman - Gladys Knight & The Pips
6. Moonage Daydream - David Bowie
7. Hang On Sloopy - The Mccoys
8. Talk To Me (Live) - Maxim Nucci
9. To Be True - Guillaume Canet
10. That Look You Give That Guy - Eels
11. Kozmic Blues - Janis Joplin
12. Amen Omen - Ben Harper
13. Crucify Your Mind - Sixto Rodrigu







La bande annonce du film:

jeudi 17 février 2011

La pin-up de la semaine n°52: Susan Bernard

Susan Bernard (née le 11 février 1948 à Los Angeles, Californie). Mens. 89-56-89 (35-22-35), 1,60m (5'3"), 48kg (105 lbs) 

Actrice et mannequin américain, Susan Bernard est Playmate du Mois pour le magazine Playboy de décembre 1966.
Les photos du portfolio de Playboy sont prises par son propre père, Bruno Bernard, et son apprenti, alors qu'elle est en plein tournage du film de Russ Meyer Faster, Pussycat! Kill! Kill!, avec Tura Satana. Elle apparaît dans plusieurs autres éditions du magazine, en 1967, 1971, 1977 et 1979 et dans les numéros spéciaux "Sex In Cinema #2" de janvier 1972, "PB's Playmates: The First 15 Years" de  janvier 1983, ainsi que dans le calendrier de 1968 et "The Playmate Book" en 1996.
Elle tourne une saison de la série General Hospital à la fin des années 60 et joue dans quelques autres séries TV, sous le nom de Sue Bernard. En dehors du film culte de Russ Meyer, elle joue dans une dizaine de films, de 1965 à 1974, notamment Teenager, The Witchmaker ou That Tender Touch, avec souvent des rôles dénudés.











mardi 15 février 2011

Il y a 40 ans: février 1971


Succès spatial pour Apollo 14!
Après l'échec de la mission Apollo 13. Alan Shepard et Edgar Mitchell alunissent le 5 février pour deux promenades de quelques heures. A l'aide de leur véhicule lunaire, ils récupèrent quelques échantillons et frappent même quelques balles de golf!



"Decimalisation Day"
Le 15 février, le Royaume-Uni et l'Irlande adoptent le système décimal pour leur monnaie. La Livre Sterling équivaut désormais à 100 "nouveaux pence" au lieux de 20 Shillings.
Adieu guineas, crowns, shillings...



Dans le reste du Monde:

- Le 20 février, le major Idi Amin Dada se nomme lui-même président et général en Ouganda.

- Le 13, les troupes américaines envahissent le Laos. Après 6 semaines de combat et de nombreuses pertes, ils sont repoussés hors du pays.

- Le 7 février, la Suisse accorde le droit de vote aux femmes pour les élections nationales (mais pas dans toutes les élections de cantons).

- Le 4 février, la firme automobile britannique Rolls-Royce annonce sa mise en faillite. L'entreprise avait pourtant lourdement investi pour le développement d'un nouveau moteur d'avion Lockheed.
Pour maintenir à flot la marque prestigieuse et sauver les emplois, le gouvernement britannique décide de nationaliser Rolls-Royce.



Evènement sportif aux USA,
le joueur de base-ball Satchel Paige est le premier joueur noir à entrer au Hall of Fame de la Ligue Américaine de Baseball.
Il a évolué en Ligue Noire de 1926 à 1950 puis en Ligue Majeure de 1948 à 1953 et revient pour un match en 1965, soit une carrière record de 40 ans.





Le 28 février 1971, le motard cascadeur américain Evel Knievel établit un nouveau record du monde en sautant à moto par-dessus 19 voitures alignées!

Son record établi sur une Harley-Davidson XR-750 restera inégalé pendant 28 ans.
4 ans plus tôt, il avait passé 29 jours dans le coma après une tentative ratée de saut au-dessus de la fontaine du Caesars Palace à Las Vegas.


Le groupe de funk Earth, Wind and Fire
sort son premier album éponyme, Earth, Wind and Fire.La critique est bonne et le single Love is Life obtient un premier succès dans les hit-parades.


Dans le même temps, Eric Burdon, leader du groupe de funk War, décide de quitter le groupe.

Le hit-parade français est toujours dominé par le tube de George Harrison, My Sweet Lord, comme au mois de janvier.
Aux places suivantes on retrouve les Poppys avec leur nouveau single
Non, je ne veux pas faire la guerre et Joe Dassin avec La Fleur aux dents

2 groupes se disputent le top des charts anglophones:
- Dawn avec Knock Three Times

- The Osmonds avec One Bad Apple

 


Le monde du Cinéma pleure la mort de Fernandel
à l'âge de 68 ans. L'acteur et chanteur français a attiré plus de 100 millions de spectateurs dans les salles de cinéma pendant ses 40 ans de carrière, de 1930 à 1970.
Il reste célèbre pour de nombreuses comédies comme Le Schpountz, Ali Baba et les Quarante voleurs ou La Cuisine au beurre et dans le rôle de Don Camillo, mais également des rôles plus dramatiques dans La Vache et le Prisonnier ou le très beau Heureux qui comme Ulysse (vidéo ci-dessous).
Les chansons qu'il a interprété au théâtre ou au cinéma sont pour beaucoup devenues des classiques, notamment Ignace ou Félicie aussi.

« Le pastis, c'est comme les seins. Un c'est pas assez et trois c'est trop. »




Le film du mois dans les salles est Max et les ferrailleurs, film policier de Claude Sautet, avec Michel Piccoli et Romy Schneider
Issu d’une riche famille de vignerons du Maconnais et dégagés des soucis matériels, Max est un solitaire qui se consacre entièrement à son obsession : l’arrestation des malfaiteurs...

lundi 14 février 2011

Saint-Valentin

 


Quelques idées cadeaux de dernière minute pour l'occasion, avec les classiques: parfum, lingerie, bijoux et accessoires, produits high-tech, voyage, ...


samedi 12 février 2011

R.I.P. : Gary Moore

Le guitariste et chanteur de blues-rock Gary Moore a fini de faire pleurer sa guitare... il est mort le 6 février dernier à l'âge de 58 ans.

Né à Belfast dans un quartier pauvre Gary Moore débute la guitare à l’adolescence entre deux virées au pub et deux bagarres, en s'inspirant de maîtres du blues comme Albert King ou du rock comme Jimi Hendrix ou Eric Clapton.




Au début des années 1970, il joue dans les groupes de blues-rock Skid Row et jazz-rock Colosseum. Il sort également un album solo, Grinding Stone, et joue à plusieurs reprises (albums et concerts) avec le groupe Thin Lizzy à partir de 1974.


Il sortira de nombreux albums en solo sous son nom ou en montant des groupes plus ou moins éphémères: Gary Moore Band , G-Force, Bruce-Baker-Moore...



Ses plus grands succès publics resteront à tout jamais les 2 balades blues Parisienne Walkways (1979) et Still Got the Blues (1990).