mardi 13 mars 2012

"Nos plus moches vacances"

Clichés, déguisements, jeu des acteurs, casting, mise en scène, montage, images, son...tout sonne faux et il n'y a pas grand chose à sauver dans le dernier film de Philippe Lellouche.

Je vous mets quand même la bande annonce, mais je ne vous le conseille que si vous ne payez pas le cinéma et que vous n'avez vraiment rien d'autre à faire...



Nos plus belles vacances

Si Le Skylab de Julie Delpy il y a quelques mois s'en sortait plutôt bien dans cette évocation des vacances en famille dans les années 70, Nos plus belles vacances tombe lui dans tous les travers du genre: horrible imitation de l'accent paysan, faux vieux bretons "pittoresques", narration de Gilles Lellouche en mode "quand j'étais jeune tout était formidable", accumulation de scénettes (je dirais même sketches) sans transition, (sur)jeu des acteurs...

Bref, à part les parasols à fleurs, les voitures, le mange-disque orange et les éternels pantalons à pattes d'éph' et chemises pelles à tarte, mais qui sont vraiment trop caricaturaux (qui a costumé Vanessa Demouy?!), il n'y a rien à sauver dans ce film.
Même sur la musique, aucun effort n'a été fait, puisqu'on a droit à Dave et Michel Sardou et un petit bout de KC and The Sunshine Band, le reste n'étant que mièvre musique originale de Jean-Félix Lalanne.
Au hit parade de 1976, on trouvait pourtant Boney M, Sylvie Vartan, Abba, Elton John, Dalida, Joe Dassin, The Bee Gees, Barry White, Wild Cherry...


Vivement Cloclo demain qui s'annonce bien plus réussi.


6 commentaires:

  1. So I should avoid it...?

    Ok....there is swedish film about 70´s that came out in 2010.

    Himlen är oskyldigt blå/Behind Blue Skies (2010)

    http://akas.imdb.com/title/tt1510918/


    It´s a coming of age, crimedrama film loosely based true events....pretty good for a swedish film and not so nostalgic.

    Check it out Tom....

    Vic Ternetto

    RépondreSupprimer
  2. Definitely don't you try and you watch it, unless you have really nothing else to do ;-)

    I'll be looking for Behind Blue Skies, see if I can try to find it here or catch it on the web. Thanks!

    RépondreSupprimer
  3. es-tu allé voir le fim avant critiques ?

    RépondreSupprimer
  4. oui, ma chère Maman. Et je te l'aurais recommandé s'il avait été bon :)

    RépondreSupprimer
  5. Ma critique était encore plus cinglante (personnellement, j'ai eu envie de me cacher (voire de me casser) du début à la fin du film, aucun acteur (mon Lochet ou mon Darmon) n'a réussi à relever le niveau de ce navet) : "franchement on a bien ri tellement c'était pitoyable,caricatural,à la limite du soutenable parfois... et Vanessa demouy,on aurait dit un sac à patate.je ne sais pas à quel acteur je décernerai le prix du jeu le + à chier : la fausse vieille belle -mère revêche,le faux maire garçon de bonne famille (Jacky Beroyer),le faux benêt,l'idiot du village,les vieilles mégères du café déguisés en "vamps",les faux paysans avec accent (dont ce pauvre Bruno lochet qui est tombé bien bas),ou le faux vieil oncle désespéré ou encore les gamins plus moches que bêtes à bouffer du foin (c'est dans la thématique). Quant aux vêtements,ça se voit que c'est du faux vieux aussi (on dirait du H&M faussement vintage) ! Quant au père-héros (Philippe Lelouch, pire que son frère), c'est pitoyable. Sans compter sur la mise en scène de qualité, l'histoire haletante,une intrigue à couper le souffle,et les petites leçons de moral (tout y est passé : l'avortement,l'infidélité,la guerre d'Algérie,l'intolérance religieuse catho-juive,la guerre 39/45 et l'amour entre Francaise et Allemand, ne pas se moquer des roux, des benêts, des ploucs...) et une superbe narration de l'adulte revenant sur ses souvenirs d'enfance "sa bouche rouge à la couleur de fraise tagada". Un chef d'oeuvre je vous dis. Autant dire que je manquais cruellement de coussins pour me cacher et que j'ai eu un fou rire (de soulagement) à la fin (avec larmes aux yeux).

    RépondreSupprimer