vendredi 27 janvier 2012

L'Inde m'appelle

Je vous abandonne un moment pour aller trainer mes guêtres en Inde.

Je vous ai un peu délaissé depuis quelque temps car j'avais pas mal de choses à préparer...

A bientôt avec plein d'images rétro et d'objets vintage j'espère!


jeudi 19 janvier 2012

Des affiches faussement vintage

A quoi aurait ressemblé Drive tourné avec James Dean dans les années 50?
Et si Trainspotting était un film de la Nouvelle Vague?
Star Wars 10 ans plus tôt avec Jane Fonda?


Je suis récemment tombé sur 2 artistes qui revisitent les affiches de cinéma du siècle passé... à un détail près: soit ces films n'ont jamais existé, soit les acteurs sont carrément d'une autre époque.

Je vous ai choisi mes affiches préférées dans l'esprit 70s mais vous pouvez retrouver en ligne toute les affiches de Peter Stult et Sean Hartter.


lundi 16 janvier 2012

Grande vente de vêtements 70s!

J'ai fait du tri dans mon armoire, et je cède à prix raisonnable les vêtements que je ne mets plus: pantalons à pattes d'éph', costume, gilet, veste en velours...

Rendez-vous vite dans la boutique pour profiter de ces belles pièces vintage!

vendredi 13 janvier 2012

La pin-up de la semaine n°76: Linda Lovelace

Linda Lovelace (10 janvier 1949, New York - 22 avril 2002, Denver) Mens. 1,73m; 86C

Linda Lovelace est l'une des deux premières vedettes du cinéma pornographique grâce au film Gorge profonde (Deep Throat).

Elevée dans la banlieue nord de New York dans un milieu très catholique, Linda Susan Boreman est surnommée Miss Holy Holy" au lycée, car elle tient à distance tout prétendant. Ignorant tout des moyens de contraception, elle tombe enceinte à l'âge de 19 ans. Sa mère fait placer l'enfant à l’assistance sociale.

Elle rencontre peu après Chuck Traynor, gérant d'un bar. Il se livre aussi au proxénétisme avec des jeunes filles rencontrées dans son bar. Il force Linda à la prostitution et la fait poser pour des photographies érotiques, notamment par Bunny Yeager, photographe de Playboy. Quand sa tentative de la faire intégrer une agence de call-girls, échoue, Chuck, désormais à la fois son époux, son "mac" et son "manager", la fait tourner dans des loops, courts métrages porno clandestins tournés en 8mm et destinés aux peep-shows. Elle ne tourne que dans 8 loops, mais plusieurs films réutilisent ensuite les images tournées, notamment dans un loop zoophile avec un chien.

Gorge profonde
En 1972, Linda est l'actrice principale du film Gorge profonde (Deep Throat) de Gerard Damiano.
C'ets lui qui la rebaptise Linda Lovelace souhaitant en faire comme "MM" (Marilyn Monroe) et "BB" le nouveau sex-symbol de la décennie ("LL").
L'histoire: Linda consulte un médecin pour lui faire part de ses difficultés à atteindre l'extase lors des rapports sexuels. Il se trouve que son clitoris n’est pas localisé là où il devrait être mais au fond de sa gorge. Il lui faudra donc avaler la totalité d'un organe masculin pour atteindre la satisfaction.
Outre sa performance d'"avaleuse de sabre", Linda a le pubis entièrement épilé et pratique le sexe anal, ce qui n'était pas du tour courant dans le porno à cette époque. Le film dépasse le stade de la diffusion confidentielle et se propage dans tout le pays, créant une vive polémique, puis dans le Monde. Réalisé avec 25.000$, il en rapportera environ 600 millions, soit l'un des films indépendants les plus rentables de l'histoire du cinéma. Linda Lovelace ne touche, elle, qu'un cachet de 1200$, qui est confisqué par son mari.

Du porno à "l'anti-X"
Elle tourne ensuite sans succès dans 2 films érotiques, Deep Throat II et Linda Lovelace for President et pose dans des magazines érotiques: Playboy, Bachelor, Esquire... En 1974, elle publie 2 autobiographies "pro-porno", Inside Linda Lovelace et The Intimate Diary of Linda Lovelace.
Elle est arrêtée pour possession de cocaïne et amphétamines. Choisie pour tenir le rôle principal dans le film érotique Laure en 1976 (Forever Emmanuelle), elle est alors sous l'emprise de la drogue et décline le rôle, Dieu ayant "changé sa vie". Elle est remplacée par la française Annie Belle.

Redevenue Linda Boreman, elle rejoint alors la lutte féministe et militer contre l'industrie du X. Elle dans son autobiographie Ordeal en 1980, la violence extrême de son ex-mari.
Secrétaire le jour et femme de ménage la nuit, elle meurt dans la misère suite à un accident de voiture à l'âge de 53 ans. Peu avant, elle avait à nouveau posé pour un magazine de charme. Sa vie a fait l'objet de plusieurs livres, documentaires, chansons et même comédies musicales.
2 biopics sont en préparation à Hollywood pour 2012.



jeudi 12 janvier 2012

2 films pour une Gorge profonde

2 projets simultanés pour une même histoire: Linda Lovelace, héroïne du film porno Gorge profonde (Deep Throat) en 1972 défraye à nouveau la chronique.

Actrice porno starisée par le film Deep Throat (Gorge profonde) en 1972, Linda Lovelace, y joue le rôle d'une femme dont le clitoris se situe dans la gorge (!). L'unique film X qu'elle a tourné* pour Gerard Damiano est l'un des films indépendants le plus rentable de tous les temps, puisqu'il a rapporté 600 millions de dollars pour un investissement de 25000$ (même si elle n'a été payée que 1200$)

Linda Lovelace en 1977
Linda devient une des premières stars du cinéma pornographique, mais on apprendra que Chuck Traynor, son mari proxénète, a utilisé la violence et même l'hypnotisme pour la contraindre à se prostituer et à jouer dans ce porno, loin de l'image glamour de la star de cinéma...
Linda Lovelace redevenue Linda Boreman devient ensuite une farouche militante féministe et anti-pornographie, finissant sa vie dans la misère (elle meurt dans un accident en 2002 à l'âge de 53 ans).

* Elle avait auparavant tourné dans 8 "loops" (courts-métrages X).



Lovelace
Le film de Rob Epstein et Jeffrey Friedman, adapté du livre de Eric Danville, The Complete Linda Lovelace, suit l'ascension de l'actrice porno, ses relations tumultueuses avec son mari et manager Chuck Traynor, puis son émancipation et son combat au sein du mouvement féministe et anti-pornographie.
C'est l'actrice Amanda Seyfried (vue récemment dans Time Out) qui tient le rôle de Linda Lovelace.
Au casting, on retrouvera également Peter Sarsgaard (Chuck Traynor), Sharon Stone (la mère de l'actrice), James Franco (Hugh Hefner, le patron de Playboy), Adam Brody (Harry Reems, acteur dans Gorge Profonde), Demi Moore (la féministe Gloria Steinem) Juno Temple, Wes Bentley, Hank Azaria, Bobby Cannavale, Chris Noth, Robert Patrick et Eric Roberts.
Le tournage a commencé pour une sortie annoncé à la fin de l'année 2012 et les premières photos viennent d'être diffusées.

 

Inferno : A Linda Lovelace Story
Le film de Matthew Wilder est lui adapté de l'autobiographie de Linda, Ordeal: An Autobiography.
Après l'éviction de Lindsay Lohan, c'est Malin Akerman qui endosse le rôle de l'actrice porno.
Devraient être à l'affiche également: Matt Dillon (Chuck Traynor), Adam Goldberg (l'acteur Harry Reems), Harold Perrineau (Sammy Davis Jr., amant occasionnel de Lovelace), Sasha Grey, Paz De La Huerta, Josh Lucas et Bill Pullman.
Beaucoup plus mal engagé, ce second projet aurait commencer à être tourné en 2011...

A noter que la vie de Linda Lovelace a déjà été adapté plusieurs fois, notamment en comédie musicale (Lovelace: A Rock Musical)!

En attendant le film, on peut toujours voir ou revoir le documentaire Inside Deep Throat sorti en 2005 et disponible intégralement sur la toile ici (en français, inscription obligatoire)



mercredi 11 janvier 2012

Bonne année 2012

Bonne année à tous!


Ce n'est pas parce que c'est sensé être la fin du Monde, qu'on va délaisser les années 70, bien au contraire. 


J'espère avoir du temps pour publier régulièrement des pin-ups, des actus cinéma, des scans de mes magazines et cartes postales, des chroniques musicales, des bons plans mode et shopping...

Je n'oublie pas les filles: j'ai un play-boy du mois tout prêt pour janvier!

Et pour commencer 2012, on fêtera les 40 ans du film Gorge profonde (Deep Throat), avec des infos sur le biopic en cours de réalisation et Linda Lovelace en pin-up de la semaine.