vendredi 26 octobre 2012

Wrapped Around My Finger: maille et broderie

Has-been le tricot et la broderie? Que nenni!

Vous regrettez les chaussettes en laine de "grand-mère chaussettes", les pulls tricotés par maman avec vos héros préférés très mal dessinés et les napperons en crochet sur la télé?
Vous en avez marre de la qualité minable des grandes chaînes de magasin, mais n'êtes pas assez doué ou patient pour vous mettre au tricot, au crochet ou à la broderie?

Maura et Lisa ont décidé de le faire pour vous, en créant leur ligne d'accessoires en maille et broderie.

Wrapped Around My Finger, c'est 2 copines + des dizaines d'aiguilles + des kilomètres de fil, ou comment remettre à la mode rock'n'roll les passe-temps de vos mamies. Au programme, des accessoires maille et broderie: collier, bague, bandeau, t-shirt customisé, écharpe, pochette...
...et même des commandes sur mesure selon vos goûts et vos envies!

Retrouvez le catalogue en ligne sur leur site:
http://wrappedaroundmyfinger.fr/

En attendant la boutique en ligne sur Etsy, vous pouvez utiliser leur page Facebook pour passer commande: http://www.facebook.com/wrappedaroundmyfinger


Un bandeau très rétro
Une écharpe plébiscitée par Dalida!



mardi 23 octobre 2012

Phildar et Pimkie: du tricot au prêt à porter

De retour dans les sacs à main des jeunes filles, les aiguilles à tricoter étaient plutôt sur le déclin dans les années 70. C'est à ce moment que la plus célèbre marque de tricot s'est lancé dans le prêt à porter.

Fondée en 1903 et déposée sous le nom Phildar en 1946 par la famille Mulliez; l'entreprise Phildar se développe très vite. Dès 1965 pourtant, Phildar voit venir le déclin du tricot main et se repositionne sur la distribution en développant son réseau par le biais de la franchise.
En 1970, la société Phildar est n°1 du fil à tricoter et de la chaussette et le groupe Mulliez est leader européen des fibres textiles chimiques. Le nombre de franchises atteint 2.000 en France et 400 en Belgique. Souhaitant se diversifier et augmenter ses surfaces de vente, Phildar envoie 3 de ses cadres aux Etats-Unis pour dénicher le nouveau produit-phare de ses prochaines collections: ce sera le pantalon pour femme. La gamme sera très vite élargie et vendue sous la nouvelle marque de prêt à porter: Pimckie.

Le premier magasin Pimckie...
...ouvre en 1971 dans la rue Nationale, une des rue les plus commerçante du centre ville de Lille. Le nom Pimckie est repris d'un projet de marque de chaussette avec un look jeune et innovant. Une gamme complète de produits féminins est développée pour la nouvelle marque: pulls, gilets, écharpes, gants, chaussettes...
Trois ans plus tard Pimckie devient indépendant et créé une centrale d'achats sous le nom de Diramode. Doucement mais surement Pimkie, qui perdra son "c" en 1983, s'implante sur l'ensemble du territoire français pour finir avec une centaine de magasins propres.

Après Pimkie, Phildar continue à se diversifier avec divers marques: Cannelle, Xanaka, Phildar for men, Grain de malice... Avec le retour des loisirs créatifs et du fait maison, Phildar s'appuie aujourd'hui sur ses clientes fidèles et ses boutiques pour surfer à nouveau sur le fil du tricot.


En panne d'inspiration? Consulter le catalogue mailles printemps-été!


vendredi 19 octobre 2012

R.I.P.: Sylvia Kristel


Emportée par un cancer, Sylvia Kristel , mannequin et actrice néerlandaise, avait été révélée au public par son rôle dans Emmanuelle, le film érotique ayant connu le plus grand succès au cinéma en France et dans le Monde.

Elève douée, quadrilingue, la jeune hollandaise Sylvia Maria Kristel commence à travailler comme secrétaire après ses études. Mannequin à l'âge de 17 ans, Sylvia remporte le concours Miss TV Europe en 1973. Elle se fait connaître par la publicité et décroche quelques rôles au cinéma. Le succès arrive enfin en 1974 avec le film érotique français Emmanuelle, dans lequel Sylvia Kristel joue le rôle-titre qui lui collera à la peau toute sa vie.

Emmanuelle

En pleine vague du porno et de la libération sexuelle, Emmanuelle est le premier film érotique a s'imposer au grand public.
Près de 9 millions de français l'ont vu (plus de 50 millions de spectateurs dans le monde) et il reste dans le Top20 du box-office français (en 1974, c'est le 6e film de l'histoire du cinéma en nombre d'entrées!). Dans le cinéma UGC des Champs-Elysées, Emmanuelle restera à l'affiche pendant plus de 10 ans! Les cars de touristes japonais et les petits français tout juste majeurs y font la queue tous les jours.
Pourtant le film provoqua à l'époque un vaste débat. Après la mort du Président Pompidou, l'arrivée d'un nouveau secrétaire d'état à la culture plus modéré, permis au film de ne pas passer devant la commission de censure et de sortir dans les salles grand public avec quelques légères coupes et une interdiction aux moins de 16 ans.
Michel Guy déclare un peu plus tard: "En 1975, les gens choisissent ce qu'ils veulent voir et je dois les laisser libres."

Bande annonce d'Emmanuelle (1974)

L'immense triomphe d'Emmanuelle donna lieu à de nombreuses suites et téléfilms.
Les 2 films suivants, dans lesquels jouent également Sylvia Kristel, furent un grand succès public également:
  • Emmanuelle l'antivierge (ou Emmanuelle 2) en 1975
  • Good-bye, Emmanuelle en 1977, dont l'excellente bande originale est composée par Serge Gainsbourg
  • Emmanuelle 4 en 1984
Véritable star, Sylvia Kristel fait la Une des revues masculines (Playboy, Lui...) mais aussi des parutions grand public comme Jours de France.

Sylvia après Emmanuelle

Grâce à sa notoriété, elle tourne dans des films plus classiques avec des cinéastes de renom comme Jean-Pierre Mocky, Claude Chabrol ou Roger Vadim, dans l'adaptation de L’Amant de Lady Chatterley et une biographie érotique de l’espionne Mata Hari. On la retrouve aux côtés de grands acteurs français comme Michel Piccoli et d'Alain Delon.
Mais malgré de bonnes critiques, Sylvia Kristel se retrouve prisonnière de son succès et ne parvient à faire oublier Emmanuelle. Elle ne tournera plus dans les années 80 à part le passage de relais dans Emmanuelle 4 et quelques apparitions dans la série TV en 1990. Elle passe en vitesse par le monde de la musique avec l'enregistrement de quelques 45 tours.

Malheureuse en amour, malgré un 1er mariage avec un écrivain belge avec lequel elle a un fils, Sylvia se réfugie dans la drogue et l'alcool. Elle refait surface en temps que peintre dans les années 90, avec succès et revient au cinéma, devant mais aussi derrière la caméra.
Atteinte d'un cancer de la gorge puis du poumon, dus à la cigarette, elle est victime d'un AVC puis emportée par son cancer en 2012. Son autobiographie, Nue, parue en 2006, raconte son ascension et sa chute.

Le fauteuil en rotin sur lequel Sylvia Kristel pose poitrine nue pour la célèbre affiche du film, est devenu un symbole érotique des années 70.


Good-bye, Emmanuelle (1977)

lundi 15 octobre 2012

La pin-up de la semaine n°88: Shakira Caine

Shakira Caine (née le 23 février 1947 en Guyane Britannique) 36-24-35

Mannequin et actrice, Shakira Baksh est surtout connue pour avoir épousée l'acteur britannique Michael Caine.

Née en Guyane, mais de parents indiens, Shakira se fait remarquer en terminant 3e de la finale du concours Miss Monde en 1967 au Chili, après avoir remporté le titre de Miss Guyane. Fille d'une couturière, Shakira travaillait alors comme secrétaire et a été poussé par son patron à participer au concours.


Blessée lors d'une manifestation anti-américaine en guyane, Shakira conserve une cicatrice sur la joue. Elle part en Angleterre où elle parvient à se lancer au cinéma avec la comédie Carry on Again Doctor (1969) puis dans Toomorrow (1970), avec Olivia Newton-John. Elle tourne de 1970 à 1973 dans la série télévisée UFO.

C'est en visionnant une publicité télévisée pour le café Maxwell House (réalisé par le tout jeune et inconnu Ridley Scott) que Michael Caine tombe fou amoureux de Shakira. Il cherche alors à retrouver par tous les moyens "la plus femme qu'il ait jamais vu". Il s'apprête à parcourir tout le Brésil quand il découvre que la belle n'est pas brésilienne mais d'origine indienne et vit à Londres! L'acteur, de 14 ans son ainé, parvient à obtenir son numéro de téléphone et à la rencontrer. Shakira est très vite enceinte et les amants se marient le 8 janvier 1973 à Las Vegas.
Elle apparait à ses côtés avec Sean Connery dans le film The Man Who Would Be King en 1975. Basé sur un roman de Rudyard Kipling, le film est un grand succès et reçoit de nombreuses récompenses.
Cependant, les quelques apparitions de Shakira Caine au cinéma reçoivent de mauvaises critiques de la profession, et elle décide de stopper sa carrière. Elle ouvre une boutique de bijoux à Hollywood qu'elle tiendra jusqu'à la fin des années 80.

Mariés depuis bientôt 40 ans, Michael et Shakira Caine forment un des couples les plus durables dans le monde du showbusiness. Ils ont une fille, Natasha, et vivent en Angleterre dans le Surrey. Leur devise: “Smile today. Life is not a rehearsal.”

Michael Caine, Shakira Baksh, Ringo and Maureen Starr en route pour le 40e anniversaire de Liz Taylor, 1972

jeudi 11 octobre 2012

Art et design: Pompidou ouvre son musée en ligne

Je ne parle ici du président, mais du musée qu'il a inauguré en 1977 à Paris. Le Centre Pompidou*, souvent appelé simplement "Beaubourg" (du nom de la place où il a été construit) a ouvert son musée virtuel sur son site Internet.

Ce sont désormais près de 75000 œuvres de près de 6000 artistes qui seront accessibles au fur et à mesure de la mise en ligne de la collection permanente complète du Musée national d'art moderne. Des œuvres qui souvent sont obligées de rester en réserve et seront désormais accessibles au public. Ce musée virtuel s'enrichira de nombreux supports complémentaires: vidéos, conférences, catalogues d'expositions...

Rendez-vous sur le site du Centre Pompidou dès maintenant pour découvrir les collections du musée. Les lecteurs de Lost In The Seventies se dirigeront bien sûr vers l'art contemporain des années 70, avec les œuvres de Vasarely, Verner Panton, Pierre Paulin, Marco Zanuso...


Les photos des œuvres sont référencées sur le site de la Réunion des musées nationaux, dont vous pouvez aussi consulter la galerie sur les années 70.


Mais vous avez bien sûr le droit de vous déplacer pour aller voir les œuvres en vrai! (Au Centre Pompidou ou au Musée des Arts Décoratifs)

Le Centre Pompidou à son ouverture
* Pour connaître l'historique du musée Beaubourg, rendez-vous sur la page officielle ou sur Wikipedia.

jeudi 4 octobre 2012

Presse : Mon Ouvrage Madame

Mon Ouvrage Madame est un magazine féminin né en 1923.
Ce mensuel d'environ 80 pages, titré "La revue complète de la femme, chez elle" était édité à environ 500.00 exemplaires.

Il traite des sujets généraux de la presse féminine: chroniques de mode, recettes de cuisine, conseils beauté, suggestions de lecture, etc. C'est aussi un magazine de travaux manuels: Il présente des ouvrages de tricot, broderie, couture et chaque numéro est accompagné d'un supplément offrant des modèles de broderie grandeur nature, ou des patrons de couture.

Chaque numéro de Mon Ouvrage-Madame était lu chaque mois par près de 2 millions de femmes dans les années 60. Des lectrices plutôt âgées de moins de 35 ans, cadres moyens et employées et ayant eu une formation supérieure au primaire et technique.

La revue s'est vraisemblablement arrêtée au début des années 70, (dans mes recherches, j'ai trouvé des exemplaires jusqu'en décembre 1973 -n°304) époque où la confection à la maison disparait peu à peu au profit de la grande distribution.

Voici les couvertures des exemplaires que je possède:
  • n°199 - avril 1965
  • n°207 - décembre 1965
  • n°213 - juin 1966
  • n°225 - juin 1967
  • n°285 - juin 1972

Je vous mets aussi quelques pubs tirées de ces magazines et vous trouverez de chouettes exemples de modèles pour poupées sur cette page.