mardi 27 novembre 2012

Noël, J-20: sélection de cadeaux

Noël approche et comme chaque année c'est le dilemme entre offrir une boîte de chocolat, un bon cadeau ou une cravate...

Vous vous demandez bien quoi offrir à vos proches mais je suis sûr que parmi eux, il y a des parents nostalgiques de leur jeunesse, des amateurs de films fantastiques des années 70, des collectionneurs de voitures rétro, des fans de déco vintage, un petit frère qui découvre le hard-rock de Led Zeppelin...

Coup de chance! Je vous ai préparé une sélection d'articles sur le thème des années 70, glanés au fil de mes découvertes:
  • des DVD musicaux
  • des films cultes et des séries qui se déroulent dans les années 70
  • beaux ouvrages sur la déco, l'architecture, les voitures, la mode... pour être incollable sur la société dans les années 70
  • les vyniles à posséder absolument dans sa discothèque
  • le kit musical du parfait (hard)-rockeur
  • ...
La liste est mise à jour régulièrement, n'hésitez pas à piocher dedans!
 
PS: Ce billet n'est pas sponsorisé par Amazon, il ne me rapporte -malheureusement ;-)- aucun bénéfice sinon celui de partager mes découvertes et faire plaisir.

-->

vendredi 23 novembre 2012

Les Sims 3: revivez les années 70


Le célèbre jeu vidéo de simulation de vie créé en 2000 s'offre un lifting rétro avec un nouveau kit d'objets "70s, 80s, 90s".
3 époques au choix: le disco des années 70, la new-wave des années 80 et le grunge des années 90.

Les possesseurs du jeu Les Sims 3 vont devoir être patients puisque c'est seulement après les fêtes de fin d'année (drôle d'idée!), le 24 janvier 2013 que sortira ce kit. Ceux qui n'ont pas encore le jeu peuvent déjà le commander au Père Noël pour être équipés dès la sortie du kit!

Au programme du kit Années 70:
  • looks disco avec veste à col pelle à tarte, pantalon pattes d'éléphant et chaussures à plate-formes
  • coiffures afro, moustache et rouflaquettes
  • décor et objets rétro avec tapis à poils, moquette aux murs, stéréo et boule à facettes
  • mouvements de danse disco



Bande annonce:

Faites groover votre intérieur
Les pattes d'eph' sont de sortie sur le dance-floor D.I.S.C.O.

vendredi 16 novembre 2012

La pin-up de la semaine n°89: Anna Noble

Anna Noble (Mens. )

Anna Noble est un mannequin de charme qui s'est fait remarquer dans le Daily Mirror et en tant que James Bond girl.


Née Ann Barshevsky en Israël, repérée en Angleterre pour son physique avantageux (91-61-86 / 36-24-34), Anna Noble apparaît dans plusieurs revues de charme grand public comme Club (1973), Genesis ou Mayfair (en 1975 sous le nom "Anna Esquival"). En 1976, elle pose pour le quotidien anglais The Daily Mirror, qui publie alors sa fille dénudée en page 3 pour faire concurrence au Sun.

Anna fait partie des James Bond girls de L'Espion qui m'aimait, avec Roger Moore, Barbara Bach et Caroline Munro, en 1977. Elle apparaît dénudée en ombre dans la séquence d'ouverture du film.




Après cette carrière cinématographique express, Anna continue à poser pour des magazines masculins dans de nombreux pays: Penthouse, Knave, Late Night Extra, Fiesta, Game, Spontan, Girl Illustrated... et à nouveau Mayfair en 1977, et Rits en 1981, qui semble être sa dernière apparition connue. On la retrouve également sur des couvertures de romans d'espionnage, des cartes postales, des pochettes de disque...



vendredi 9 novembre 2012

200 abonnés au Tumblr Lost in The Seventies!

Faute de temps (pour cause de révisions pour un concours), les articles se font rares dernièrement ici...

... mais je continue de poster de chouettes images sur mon Tumblr qui vient d'atteindre les 200 followers (abonnés)!


Allez y jeter un coup d'oeil en attendant le retour de la pin-up la semaine prochaine.

(et pour les amateurs de vélo vintage, c’est ici: http://retrobikesarebetterthanfixies.tumblr.com)


lundi 5 novembre 2012

ARGO: la crise iranienne des otages adaptée au cinéma

Pour sa 3ème expérience derrière la caméra, Ben Affleck a choisi de mettre à l'image un épisode peu connu de la Crise des otages iranienne: l'opération de sauvetage de 6 otages américains par la CIA en utilisant le tournage d'un faux film de science-fiction!

L'histoire du film:
Le 4 novembre 1979, alors que la révolution iranienne atteint son apogée, des militants envahissent l’ambassade américaine à Téhéran et y prennent 52 otages. Au sein de ce chaos, six Américains parviennent à s’échapper et trouvent refuge dans la demeure de l’ambassadeur canadien. Conscients qu’ils vont très rapidement être retrouvés et tués, la CIA organise une exfiltration et nomme le spécialiste Tony Mendez, chef de l’opération.
Il met sur pied un plan risqué pour les faire revenir au pays sains et saufs. Un plan tellement incroyable qu’on se croirait au cinéma:Ces agents se font alors passer pour une équipe de tournage venue faire des repérages pour un film de science-fiction intitulé Argo.

Ben Affleck joue le rôle de Tony Mendez, accompagné par John Goodman, le maquilleur de l'équipe, et Alan Arkin, le producteur.

Sortie le 12 septembre 7 novembre 2012.

L'affiche "officielle" d'Argo
L'épisode caché de la crise iranienne Le film est tiré d'une histoire vraie, mais qui n’a été connue du public que plusieurs années après les faits: l'opération de sauvetage "Canadian Caper" par le gouvernement canadien et les services secrets américains de la CIA Pour la 1ère fois depuis le 2e Guerre Mondiale, le Parlement canadien s'est réuni en secret pour décider de délivrer des passeports américains avec visa iranien aux 6 Américains. Tony Mendez, expert de la CIA en infiltration et dissimulation, fut chargé de fournir les documents, vêtements, alibis, pour les faire passer inaperçus: les 6 Américains seront donc une équipe de cinéma d'Hollywood en repérage pour le prochain tournage d'"Argo". Le 27 janvier 1980: les 6 diplomates américains parviennent à embarquer sous couvert de leur identité canadienne, pour Zürich, à l'aéropot de Téhéran Mehrabad. Jean Pelletier, correspondant à Washington pour le journal de Montréal La Presse, avait découvert l'opération en cours, mais décida de garder l'information secrète jusqu'à ce que le sauvetage soit terminé. A la publication de l'histoire, le rôle de la C.I.A. resta dissimulé pour la sécurité des autres otages et ne fut révélé au public qu'en 1997! Une grande campagne de remerciement envers le gouvernement canadien fut alors déployée aux Etats-Unis. L'histoire a déjà été adpaptée en 1981 avec le téléfilm Escape from Iran: The Canadian Caper et dans la nouvelle de Laura Scandiffio Fugitives in Iran, en 2003. Pour en savoir plus, voir le bulletin télévisé de l'époque: