mercredi 2 janvier 2013

2013 sera seventies!

Bonne année 70s à tous!


La fin du Monde n'a pas eu lieu! :-)

2012 n'a pas été très festif, entre les crises financières, les tueries, le chômage et j'en passe volontairement, alors tâchons en 2013 de nous détendre et de profiter de la vie. Heureusement, il nous reste Internet et sa bibliothèque mondiale d'images vintage, ses archives vidéo, ses blogs... pour revivre les années 70 et espérer un monde de paix et d'harmonie.
Pas d'excès de nostalgie car les années 70 n'ont pas été toutes roses n'ont plus, mais je vais tâcher ici de continuer à en récupérer le meilleur: la philosophie hippie et la libération sexuelle, le progrès technologique, le design et la création, les découvertes musicales et artistiques...

Au programme en 2013 sur Lost In The Seventies: la 100e pin-up de la semaine, l'actualité autour des années 70 (films, concerts...), des clins d'oeil vers d'autres blogs / sites, peut-être l'arrivée de nouveaux contributeurs, des photos, des vidéos...
Bref, j'espère que vous serez nombreux à me suivre et me laisser quelques commentaires.

Peace & love & sex & drugs & rock'n'roll,

Tom


4 commentaires:

  1. Happy new year Tom!

    So you survived 21 december 2012...?

    hahahhahahahhaahhahahh....

    Do you have any relatives, friends in Bugarach?

    Safe haven according to some fanatics out there on the internet.

    Vic Ternetto



    RépondreSupprimer
  2. I don't but anyway they had to close the access to the village because there was too much a rush of (lunatic) people there!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Not surprising.....saw some program about this, the mayor didn´t want to speak to the journalists.

      Vic Ternetto

      Supprimer
  3. 2013 sera seventies!

    A tout les amoureux des seventies!!!

    Merci à France 3, car lundi 11 Mars 2013 à 20H45 sera diffusé "Nos printemps 70".

    Entre mai 1968 et 1981, portrait d'une jeune génération engagée, qui découvre à la fois le monde de la politique et ses premiers émois amoureux.


    Nakiap

    RépondreSupprimer